Technos et Innovations

Philips abandonne ses téléviseurs

,

Publié le

Le géant néerlandais de l’électronique vend sa branche téléviseurs au groupe hong-kongais TPV Technology. Lourdement déficitaire, l’activité faisait face à une concurrence asiatique rude depuis de nombreuses années.

Philips abandonne ses téléviseurs © Philipps

La question était en suspens depuis plusieurs mois. Le nouveau directeur exécutif de Philips, Frans Van Houten, a fini par trancher. Le géant néerlandais de l’électronique a annoncé aujourd’hui qu’il cédait sa branche téléviseurs au groupe TPV Technology, basé à Hong-Kong. L’activité sera gérée à la fin de 2011 par une joint-venture, détenue à 70 % par TPV Technology et à 30 % par Philips. 

La branche qui a totalisé 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2010, était lourdement déficitaire depuis plusieurs années. Philips a dû faire face à la concurrence successive de groupes japonais (Sony, Toshiba…), puis coréens (LG et Samsung…) et aujourd’hui chinois (Haier…), qui ont su proposer des téléviseurs aussi innovants mais surtout moins chers que les siens. Sur le seul premier trimestre 2011, la perte opérationnelle de la branche s’est élevée à 106 millions d’euros. Les téléviseurs du néerlandais, fabriqués en Hongrie, au Brésil et en Argentine, pesaient encore 13 % du chiffre d'affaires total du groupe en 2010 contre 25 % en 2005.

Des royalties à partir de 2013

Le prix de vente sera calculé en fonction du résultat d'exploitation (EBIT) annuel moyen de la branche sur une période de trois ans minimum à partir de 2012. La nouvelle société créée sera responsable du design des produits, de la fabrication, de la distribution, du marketing et des ventes des téléviseurs Philips pour le monde entier, à l’exception de la Chine, de l’Inde, de l’Amérique du Nord et de certains pays d'Amérique du Sud. Dans ces pays, le géant néerlandais avait déjà conclu des accords de licences avec d'autres fabricants, comme Funai (Chine) et Videocom (Inde).

Les téléviseurs produits par la joint-venture arboreront la marque « Philips » durant cinq ans au moins, en échange du versement de royalties à partir de 2013. 50 millions d'euros seront versés pour cette année là et, au-delà, un pourcentage sur les ventes, de 2,2 % à 3 % en fonction de critères de performance.

Dernier groupe européen du secteur

"Trouver une solution pour notre branche téléviseurs était notre priorité absolue", a déclaré le directeur exécutif de Philips, Frans van Houten, en présentant les résultats du premier trimestre, en baisse de 31,3 %. "Celle-ci a une histoire importante au sein de notre entreprise, depuis 1928", a-t-il souligné. Fondé en 1891, le fabricant a produit en 1950 ses premiers téléviseurs en noir et blanc destinés au marché néerlandais et ses premiers postes en couleurs à partir de 1962. 

Philips était le dernier grand groupe européen à fabriquer des téléviseurs. En 2004, le groupe français Thomson avait lui aussi fait le choix de vendre son activité de téléviseurs au chinois TCL, à travers une joint-venture, détenue à 33 %.

Employant environ 117 000 salariés dans le monde, dont près de 3 500 dans sa branche téléviseurs, Philips a enregistré un chiffre d’affaires de 25,4 milliards d’euros en 2010, contre 23,2 milliards en 2009. De son côté, TPV Technology a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 11,63 milliards de dollars (8,09 milliards d'euros) en 2010.
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte