Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Philippe Varin serait dans le viseur des actionnaires de PSA

, , ,

Publié le , mis à jour le 20/06/2012 À 18H20

Selon les informations de la Tribune le 20 juin, qui s’appuie sur des sources internes au groupe, le président du directoire du constructeur automobile Philippe Varin serait sur la sellette.

Philippe Varin serait dans le viseur des actionnaires de PSA © Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

Notamment la famille Peugeot, principal actionnaire du groupe, ne serait pas satisfaite des résultats du groupe, d'après les informations révélées par le site internet. D’autres actionnaires contesteraient quant à eux le partenariat passé avec General Motors en début d’année. Certains lui reprochent notamment de ne pas avoir su explorer toutes les pistes possibles vers d’autres partenariats.

Face à ces rumeurs, le conseil de surveillance de PSA a annoncé en fin de journée soutenir le président du directoire, ainsi que sa stratégie.

Le groupe PSA a vu ses ventes reculer ces derniers mois. En mai dernier, sur le seul marché français, le groupe enregistre des ventes en baisse de 28,5% à 49 316 unités. Dans le détail, c’est la marque Citroën qui est frappée par la plus forte baisse de l’ordre de 31,2% contre 26,1% pour Peugeot.

Le constructeur fait l’actualité depuis le début d’année, notamment avec l’alliance conclue avec General Motors et les discussions en cours sur l’alliance. Un rapprochement qui pourrait entraîner la fermeture de certains sites, des deux côtés. Et notamment le site d’Aulnay pourrait faire les fruits de cette alliance.

Le président du directoire a d’ailleurs rencontré le ministre du Redressement productif le 19 juin, après une table ronde tripartite la veille. Le constructeur pourrait en effet annoncer la fermeture de ce site le 25 juillet prochain lors de la présentation des résultats semestriels.

Philippe Varin est arrivé à la tête du groupe en juin 2009, prenant la succession de Christian Streiff. Pour combien de temps encore ?
 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

20/06/2012 - 17h10 -

Le rapprochement avec General Motors est un non-sens économique et stratégique, sans doute la pire connerie de l'ère Varin. D'autant qu'il y avait et qu'il y a toujours des partenaires bien plus à la pointe de la technologie comme Ford ou Toyota. Quand on sait les pratiques douteuses de GM avec la presse automobile, il serait intéressant de connaître les coulisses de cette forfaiture...
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle