L'Usine Aéro

Philae pourrait sortir d'hibernation dans les prochaines heures

Sylvain Arnulf , ,

Publié le

Vidéo Les conditions d'un réveil du robot Philae seront réunies dès ce jeudi : la sonde Rosetta va tenter de recevoir le signal du module posé sur la comète  Tchouri.

Philae pourrait sortir d'hibernation dans les prochaines heures © ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA

C'est le nouvel épisode de la saison 1 de la super-production européenne Rosetta-Philae. Dès ce 12 mars, la sonde Rosetta va ouvrir ses oreilles pour tenter de capter un signal du module Philae, mis en veille depuis le 12 novembre dernier, jour de son atterrissage mouvementé sur la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko.

L'unité de communication de Rosetta a été ouverte ce jeudi  pour une période de 10 jours. Les scientifiques de l'ESA pensent que la comète, qui a atterri dans un endroit froid peu éclairé, se trouve maintenant suffisamment proche du soleil pour voir ses batteries solaires rechargées et sa température remonter (elle ne peut fonctionner en dessous de -45°C) . L'agence européenne a identifié 11 fenêtres de tir où les conditions seront optimales pour permettre une communication avec l'engin.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte