PHE fixe le prix de son IPO entre 16 et 20 euros par action

PARIS (Reuters) - Parts Holding Europe (PHE), spécialiste français de la distribution de pièces détachées automobiles, a fixé mardi le prix de son introduction en Bourse à Paris entre 16 et 20 euros par action, ce qui lui donnerait une capitalisation d'environ 1,1 milliard d'euros et une valeur d’entreprise d’environ 1,8 milliard.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

PHE fixe le prix de son IPO entre 16 et 20 euros par action
Parts Holding Europe, spécialiste français de la distribution de pièces détachées automobiles, a fixé mardi le prix de son introduction en Bourse à Paris entre 16 et 20 euros par action, ce qui lui donnerait une capitalisation d'environ 1,1 milliard d'euros et une valeur d’entreprise d’environ 1,8 milliard. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

Cette opération, qui aboutira à une cotation sur Euronext Paris, doit permettre au propriétaire des marques Autodistribution et Oscaro de lever environ 450 millions d’euros pour rembourser sa dette.

"L’offre va apporter à PHE une flexibilité financière supplémentaire pour poursuivre sa stratégie de croissance interne supérieure à la moyenne et ses acquisitions créatrices de valeur, afin de consolider son leadership en France, et accélérer son développement européen", écrit le groupe dans un communiqué.

PHE précise qu'une option de surallocation a été consentie par les actionnaires pour un montant représentant un maximum de 15% de la taille initiale de l’offre.

Le groupe ajoute que le début des négociations des actions PHE sur Euronext Paris est prévu le 3 juin 2021 sous forme de promesse d’actions.

Pour 2021, PEH confirme viser un chiffre d’affaires compris entre 1,85 milliard d’euros et 1,95 milliard d’euros. L'an prochain, il se fixe pour objectif un chiffre d’affaires compris entre 2,05 milliards d’euros et 2,15 milliards d’euros.

"Les objectifs pour 2021 et 2022 reposent sur la croissance organique de PHE en France et la poursuite de sa stratégie d’acquisitions créatrices de valeur en Europe", ajoute le groupe dans son communiqué.

Mi-mai, PHE avait reçu la validation par l’Autorité des marchés financiers de son document d’enregistrement.

La société, également connue auprès des professionnels sous le nom d'Autodis, avait déjà tenté une introduction en Bourse en 2018 mais l'opération avait avorté en raison d'une demande des investisseurs inférieure aux prévisions.

(Hayat Gazzane, édité par Blandine Hénault)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS