Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

PGO, jamais sans son erp

, , , ,

Publié le

Pour accompagner sa croissance, le constructeur automobile a choisi d’installer un logiciel doté de fonctions de pilotage de la production.

PGO, jamais sans son erp
À terme, PGO ambitionne de produire 440 véhicules par an.
© frédéric parisot

Les PGO nouvelles sont arrivées ! En avril, les premiers véhicules équipés de moteurs BMW sont sortis de l’usine d’Alès (Gard). Un grand changement pour le constructeur français, qui utilisait un moteur d’origine PSA depuis dix ans. Une occasion aussi pour la société de revoir ses ambitions à la hausse, et de monter en cadence. « Nous avons construit une cinquantaine de véhicules en 2013 et nous voulons atteindre les 126 en 2014, sachant que l’objectif à terme est de 440 voitures par an », précise Guy Meniscus, le directeur technique de l’entreprise (60 salariés, 1,3 million d’euros de chiffre d’affaires).

Mais passer ainsi d’une production quasi artisanale à un mode de fonctionnement industriel, cela se prépare. PGO a choisi de s’appuyer sur trois piliers : la création d’un système de management qualité Iso 9001, le déploiement de la méthode lean manufacturing et l’investissement dans un logiciel de pilotage de la production adapté à ses besoins. « Nous avions un logiciel de gestion de production d’ancienne génération qui devenait obsolète, commente Guy Meniscus. En parallèle, chaque service de l’entreprise s’était créé son propre fichier Excel avec les données dont il avait besoin. Résultat : les informations étaient éparpillées, dupliquées, jamais à jour. Il nous fallait un système unique qui regroupe toutes les données de l’entreprise. »

Ce système unique, ce sera un ERP (Enterprise resource planning, ou système de gestion d’entreprise). Dans l’usine, pas de machines automatisées, donc pas besoin de logiciel de supervision. Même constat pour le MES (Manufacturing execution system, ou système d’exécution de la production) : pas besoin de gérer des lots de fabrication, PGO a juste besoin de suivre quelques indicateurs de performance. Le constructeur opte donc pour l’ERP Yourcegid Manufacturing PMI de Cegid : un logiciel modulaire qui remplit la plupart des fonctions de base d’un MES.

Pouvoir d’anticipation

En six mois seulement, l’ERP est déployé sur tout le site, c’est-à-dire à la fois dans les bureaux et dans l’atelier. Un tiers de l’effectif est formé pour l’utiliser. Outre les foncl’usine tions classiques d’un logiciel de gestion d’entreprise (ventes, achats, gestion des clients et des fournisseurs), l’ERP gère l’organisation de la production, la qualité, les stocks et même les opérations de service après-vente. Il remplit également des fonctions plus originales pour un ERP, comme la gestion des données techniques. Sans oublier les fonctions typiques d’un MES : « Grâce aux temps de fabrication et aux bases de données de matières premières, nous pouvons désormais calculer le prix de revient exact de chaque véhicule, c’est un vrai plus ! », assure le directeur technique.

Surtout, avoir un logiciel unique qui remplit toutes les fonctions et concentre toutes les données, cela permet d’anticiper. Exemple : en intégrant les temps de changement de série dans la cabine de peinture, PGO pourra connaître à l’avance le moment où il devra passer en 2 x 8 sur ce poste. « La semaine dernière, les actionnaires sont venus. Ils voulaient une estimation pour savoir comment nous comptions atteindre les 126 voitures par an d’ici à fin 2014, raconte Guy Meniscus. En moins de deux heures, j’ai pu leur fournir une simulation complète, avec les besoins en matières premières et les besoins en trésorerie, et ceci mois par mois jusqu’à fin 2014. Au final, nous sommes désormais plus sereins pour accompagner la croissance, et nos actionnaires aussi ! »

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle