Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

PGA Electronic dans le giron de l'américain Astronics

, , ,

Publié le

L'américain Astronics s'empare de l'équipementier aéronautique PGA Electronic pour 21 millions d'euros. Le personnel, la direction et l'usine de Montierchaume près de Châteauroux (Indre) sont conservés.

PGA Electronic dans le giron de l'américain Astronics
Moni Light - PGA Electronic
© D. R.

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

L'équipementier aéronautique PGA Electronic, spécialiste de l'environnement cabine (actionneurs de sièges, liseuses, contrôle de la température, du son, de la vidéo) a intégré le groupe américain Astronics début novembre. L'information a été diffusée par un avis financier de cette société de 1 150 salariés (168 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2012) cotée au Nasdaq et confirmée par la société basée à Montierchaume, près de Châteauroux (Indre).

Intégration du marché européen

Cette prise de contrôle, qui sera finalisée en décembre, s'élève à 28,5 millions de dollars (21,2 millions d'euros), dont 40 % rémunérés en actions Astronics. Dans un communiqué, Peter Gundermann, PDG d'Astronics, se réjouit "d'intégrer le marché européen avec une activité complémentaire d'éclairage et autour des technologies électriques et de communication à bord des avions".

Crée en 1989, PGA Electronic a vu son chiffre d'affaires bondir de 9,5 à 40 millions d'euros en dix ans. La société, qui possède une antenne à Toulouse (Haute-Garonne), emploie 190 salariés dans son usine de Montierchaume. "Le site, le personnel et la direction restent inchangés", souligne Jean-François Piaulet, PDG et principal actionnaire de PGA Electronic.

Astronics est un équipementier civil et militaire, qui opère depuis East Aurora (Etat de New-York), à la frontière avec le Canada. Il possède sept usines, dont deux près des sites d'assemblage de Boeing dans le nord-ouest des Etats-Unis. Ses clients finaux sont les grands constructeurs d'avions, y compris l'européen Airbus pour l'A350 et le brésilien Embraer. Il possède en outre une activité de tests et de simulations de vols.

Stéphane Frachet

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle