L'Usine Santé

Pfizer se copie lui-même

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Pfizer se copie lui-même
Le géant américain a lancé le générique de son propre anticholestérol.
© FIA/RUE DES ARCHIVES ; D.R.
Perdre le brevet du médicament le plus vendu de la décennie oblige à faire preuve d'inventivité... Le 8 mai, jour de l'expiration du brevet du Tahor (Lipitor aux États-Unis) dans la plupart des pays européens, Pfizer a lancé son propre générique de cet anticholestérol. Une stratégie offensive pour contrer la dizaine de copies qui pourraient arriver sur le marché, dont celle de la filiale de Sanofi, Zentiva, fabriquée en France... avec l'accord de Pfizer. Avec 400 millions d'euros de ventes en 2011 dans l'Hexagone, le Tahor a représenté 25 % du chiffre d'affaires de la filiale France de Pfizer. Aux États-Unis, la stratégie du laboratoire américain a été tout autre : depuis l'expiration du brevet en novembre 2011, il a privilégié l'interaction directe avec les patients, en bradant son traitement au[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte