Pfizer condamne deux sites en Inde

Le laboratoire américain a décidé l'arrêt des productions sur deux sites en Inde. 1 700 salariés seront impactés. Pfizer estime que ces deux sites dédiés à l'export et issus de l'acquisition d'Hospira ne sont plus viables économiquement.

Partager
Pfizer condamne deux sites en Inde
GLOBAL BUSINESS WEEK AHEAD PACKAGE - SEARCH "BUSINESS WEEK AHEAD APRIL 27" FOR ALL IMAGES

Le géant pharmaceutique va réduire la voilure en Inde. Le 8 janvier, la presse indienne a révélé que Pfizer avait enclenché un projet de fermeture de deux usines locales, à Irungattukottai, dans l'État de Chennai, et à Aurangabad, dans celui du Maharashtra. Cette décision fait suite à une évaluation économique des deux usines, laquelle a conclu qu'en raison d'une demande à la baisse, les deux sites n'étaient plus viables. D'après un porte-parole de Pfizer cité par le Business Standard, le groupe s'est donc résolu à stopper les productions « immédiatement » et entend quitter les deux sites, le plus tôt possible, cette année. Le calendrier resterait encore à déterminer. 1 000 salariés à Irungattukottai et 700 à Aurangabad sont concernés, soit un total de 1 700 employés de Pfizer.

Deux usines sont entièrement dédiées à l'export

Si les deux sites sont implantés en Inde, ils n'ont en réalité pas grand-chose à voir avec le marché pharmaceutique indien. Les deux usines sont entièrement dédiées à l'export, affirme la presse indienne. Tous deux proviennent de l'héritage de l'Américain Hospira acquis par Pfizer en 2015. À l'époque, le géant américain avait engagé 17 milliards de dollars pour mettre la main sur ce spécialiste des produits injectables génériques et de biosimilaires, focalisé sur les soins de courte durée et sur l'oncologie (CPH n°702). L'usine d'Irungattukottai produisait jusqu'à présent des antibiotiques de la famille des bêta-lactamines. Celle d'Aurangabad produisait des ingrédients pharmaceutiques actifs (API) pour la classe des pénicillines. Dans les deux cas, il s'agit de marchés matures qui ne sont plus hautement stratégiques. Selon le Business Standard, l'usine d'Irungattukottai aurait aussi rencontré quelques problèmes avec l'autorité américaine des produits de santé (US Food and Drug Administration, FDA). Après des inspections en 2013 et 2015, le site aurait reçu plusieurs notifications de la FDA au sujet de problèmes de respect des normes du contrôle qualité ou de manque de données sur les registres de laboratoires. Au printemps, Pfizer avait dû rappeler 1,8 million de doses d'antibiotiques produits dans cette usine pour le marché américain pour des problèmes d'impureté (CPH n° 845).

D'après Reuters, Pfizer serait également en cours de fermeture d'un site de recherche et développement à Taramani, dans le Chennai, lui aussi issu de l'héritage d'Hospira, mais il n'y aurait aucun lien avec le projet de fermeture des deux usines. En Inde, après la finalisation de cette restructuration, Pfizer détiendra encore deux sites de production : à Goa (Vishakapatnam), il serait en cours d'extension pour un faire un site d'excellence pour la production stérile, et à Ahmedabad (Gujarat), dans le cadre d'une co-entreprise avec Cadila.

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS