Pfizer collabore avec l’Allemand Merck

Une alliance de taille a récemment vu le jour dans l’immuno-oncologie. Pfizer a noué un accord avec son concurrent allemand Merck.

Les deux groupes vont collaborer sur plusieurs programmes en oncologie. Ce partenariat va rapporter gros au laboratoire allemand, qui pourrait recevoir jusqu'à 2 milliards de dollars (1,6 Mrds €), selon le franchissement de plusieurs étapes. Pfizer va débourser d’entrée 850 M$, en tant que paiement initial. Une grande partie du partenariat va porter sur le développement et la commercialisation conjointe du MSB0010718C, un anticorps anti-PD-L1 de Merck. Ce composé est actuellement en phase I d’essais cliniques chez des patients souffrant de plusieurs types de cancers (ovarien, colorectal, de la prostate, gastrique, du sein, etc.). Il est également en phase II de développement dans le carcinome cellulaire, une forme rare du cancer de la peau. « Les résultats préliminaires pour l’anticorps PD-L1 de Merck lors des essais chez les patients sont impressionnants et cohérents avec les résultats observés pours les classes d’anticorps anti-PD1 et anti-PD-L1 », a souligné Mikael Dolsten, président de la R&D au niveau mondial de Pfizer. Dès l’année prochaine, les partenaires vont engager jusqu'à 20 nouveaux programmes de recherche sur cette molécule. Ils vont étudier le potentiel de cet anticorps en monothérapie et en combinaison avec d’autres produits de Merck et Pfizer.

En parallèle, les partenaires vont également plancher sur l’anticorps anti-PD-1 de Pfizer, avec pour objectif de le faire atteindre la phase I des essais cliniques. Les deux sociétés se partageront les frais liés au développement et à la commercialisation de ces deux composés, ainsi que les futures ventes qu’ils pourraient générer. Enfin, Pfizer et Merck vont également co-promouvoir aux Etats-Unis et dans d’autres marchés l’anticancéreux Xalkori (crizotinib) de Pfizer, qui est indiqué aux Etats-Unis dans le cancer des poumons non à petites cellules.

Le montant colossal de ce partenariat a conduit le groupe américain à abaisser ses prévisions pour 2014. Il table désormais sur un bénéfice ajusté par action compris entre 1,4 et 1,49 $, contre 1,5-1,59 $ auparavant. Cette importante collaboration avec Merck compense en partie l’échec du rachat d’AstraZeneca par Pfizer de cet été, même si les marchés s'attendent à une nouvelle offre du groupe américain sur son concurrent britannique.

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

Nouveau

L'auteur Tom Connan a publié son deuxième roman «Pollution», un récit où se croisent les questions d'écologie, d'environnement, du numérique et du...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - IN'LI

Mission d'assistance au suivi des contrats de maintenance des ascenseurs et portes automatiques de la société in'li

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS