L'Usine Santé

Pfizer abandonne des essais sur la maladie d'Alzheimer en phase finale

Elodie Vallerey ,

Publié le

Le laboratoire pharmaceutique américain Pfizer et son homologue Johnson & Johnson menait des études sur une molécule susceptible de combattre la maladie d'Alzheimer.

Pfizer abandonne des essais sur la maladie d'Alzheimer en phase finale © D.R.

Deuxième échec en un mois pour les laboratoires américains Pfizer et Johnson & Johnson. En cause, la molécule bapineuzumab, au centre de deux essais dans l'élaboration de médicaments susceptibles d'agir sur la maladie d'Alzheimer.

Le 6 août, les deux géants de la pharmaceutique ont annoncé l'abandon des essais sur le bapineuzumab, pourtant en phase finale. Suite à des essais cliniques non concluants chez des patients atteints d'une forme légère ou modérée de la maladie d'Alzheimer, les deux sociétés pharmaceutiques précisent qu'elles cesseront toutes les autres études de la molécule sous sa forme intraveineuse, c'est-à-dire le programme IV.

Selon les premiers résultats des tests de phase finale (phase III) publiés lundi par les laboratoires, le bapineuzumab, un anticorps monoclonal injectable qui agit en attaquant une protéine néfaste pour le système nerveux, n'a pas réussi à améliorer les performances cognitives ou fonctionnelles des patients atteints.

Pfizer et Janssen Alzheimer Immunotherapy, filiale de Johnson & Johnson, ont également annoncé que si le programme bapineuzumab IV est mort, l'étude en phase II (moins avancée) d'une version sous-cutanée du traitement se poursuit.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte