Peugeot Scooters : PSA prêt à céder sa filiale à l'indien Mahindra & Mahindra

Les deux groupes entrent en négociation. Elles devraient déboucher courant 2015 sur une prise de participation de 51 % du capital par le fabricant indien de deux roues motorisés.

Partager
Peugeot Scooters : PSA prêt à céder sa filiale à l'indien Mahindra & Mahindra
Scooter à trois roues, Metropolis

Nécessité financière fait loi. La mauvaise santé de Peugeot Scooters liée à des pertes récurrentes depuis plusieurs années - de sources syndicales, 40 millions d’euros en 2012 et 18 millions d'euros l’an dernier -, contraint le groupe PSA à vouloir céder sa filiale de motocycles implantée à Mandeure (Doubs). Candidat déclaré, le groupe indien Mahindra & Mahindra, présent dans les scooters depuis 2008, devrait au terme de négociations, reprendre 51 % du capital de l’entreprise courant 2015 et injecter 15 millions d’euros d’argent frais.

Le fabricant français de deux roues réalise 120 millions d’euros de chiffre d’affaires. Sa maison mère s’engage à solder sa dette par une recapitalisation de 89 millions d’euros avant la fin de l’année. Sur le plan social, l’entreprise franc-comtoise, qui emploie 488 personnes, se séparera de 90 personnes, dont 80 au titre du congé senior sur la base du volontariat, selon un communiqué de l’entreprise faisant suite à un comité d’entreprise extraordinaire.

Perte d’activités industrielles

Ce plan de redressement modifiera l’organisation de la production avec l’externalisation de nombreuses activités : sous-traitance des châssis et d’une partie de l’activité logistique et pièces de rechange vers d’autres pays. Pour la CFDT, le site de Mandeure "va être recentré principalement sur le montage", ce qui fait redouter, à l’un de ses représentants syndicaux, sa disparition à terme. La direction indique toutefois vouloir conserver sur place le centre de recherche et développement.

La mévente chronique des scooters Peugeot, consécutive à la chute du marché européen, leur principal débouché, explique ce projet de cession. La marque n’a commercialisé qu’environ 80 000 unités en 2013 contre plus du double en 2000. Même le Metropolis, sa dernière création à trois roues lancée au printemps 2014, n’a pas tenu l’objectif de 7 000 ventes annuelles en ne séduisant que 4 000 acheteurs.

Didier Hugue

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

90 - BELFORT

Réfection des halls 19 rue Lumière

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS