Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Peugeot optimiste pour le second semestre

Pauline Ducamp , , , ,

Publié le

Le constructeur au Lion prévoit globalement une année stable côté ventes mais recule fortement au Brésil et en Russie.

Peugeot optimiste pour le second semestre © Peugeot

"La seconde partie de l’année s’annonce meilleure que la première !". Maxime Picat, le directeur général de Peugeot, s’est montré optimiste, lundi 8 juillet, lors de l’annonce des résultats commerciaux de sa marque au premier semestre. Car globalement, jusqu’au 30 juin, les ventes de Peugeot sont stables. Si elles ont chuté de 12,4% en Europe, elles ont bondi de 21,2% hors Europe.

Elles nourrissent surtout l’objectif fixé par Philippe Varin, président du directoire de PSA : être plus présent à l’international. Ainsi, 43% des 808 000 voitures vendues au premier semestre l’ont été loin du vieux continent. "Nous sommes en ligne avec notre objectif de réaliser plus de 50% de nos ventes hors Europe en 2015", confirme Maxime Picat.

208, 2008, 301 et 308

Dans un marché européen déprimé, Peugeot a pu compter sur son plan produit. "La 208 affiche un mix élevé côté finition renforcé par les déclinaisons XY et GTI. Un spécificité qui se retrouve sur le 2008 : 75% des 30 000 commandes sont prises sur les finitions les plus hautes", se félicite le directeur général de la marque. Pour Peugeot, la stratégie de montée en gamme fonctionne puisque les clients se dirigent vers les finitions les plus onéreuses. La bonne forme de la 301 en Algérie ou dans les pays du Golfe a également tiré les résultats de Peugeot. Le Lion mise désormais beaucoup sur l’arrivée de la 308 en Europe, dont la commercialisation a été avancée de deux semaines et interviendra au second semestre.

Pour soutenir ce plan produits offensif, Peugeot a mobilisés ses usines, notamment en France. "Le gain de deux semaines sur le planning de lancement de la 308  a pu se faire grâce aux équipes très motivées de Sochaux", commente Maxime Picat. Même effervescence à Mulhouse (Haut-Rhin) : la production du 2008 passera en septembre de 400 véhicules/jour à 650 pour suivre les commandes. Là aussi, le planning de lancement a été avancé d’un mois. Peugeot estime qu’il écoulera plus de 100 000 unités en année pleine.

A la peine au Brésil et en Russie

Mais le plan produits dynamique ne résout cependant pas toutes les difficultés de Peugeot. Si la marque performe en Chine (140 000 véhicules vendus au premier semestre, en hausse de 35%), le Lion recule de 20% au Brésil comme en Russie. "Le marché y est moins dynamique et nous ne sommes pas présents sur les segments en croissance, comme celui des SUV", rappelle Maxime Picat. Les ventes de Peugeot en Amérique Latine sont elles sauvées par l’Argentine, où la marque progresse de 25%. Reste à savoir si le constructeur réussit à faire de la marge sur ses voitures. Rendez-vous le 31 juillet, PSA dévoilera ses résultats financiers du premier semestre.

Pauline Ducamp

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle