L'Usine Auto

Peugeot 301: un modèle milieu de gamme à l'assaut des marchés émergents

, , ,

Publié le

Pour le lancement de la 301 en Turquie - la C-entries tri-corps de Peugeot dédiée aux marchés émergents - le constructeur français a présenté le modèle lors d’une conférence qui se tenait à Antalya (Turquie) jeudi 22 novembre. Symbole de la stratégie d’internationalisation de la marque au Lion, la 301 sera aussi commercialisée au Moyen-Orient, en Chine, en Afrique, en Russie et en Europe de l’Est.

Peugeot 301: un modèle milieu de gamme à l'assaut des marchés émergents

Pour conquérir les nouveaux marchés émergents, Peugeot a fait le pari du milieu de gamme avec la 301, une C-entries tri-corps. "50% des marchés visés sont composés par ce genre de véhicule. Une 301 en Turquie, c’est une montée en gamme. L’ensemble de la gamme Peugeot monte en gamme", a déclaré Maxime Picat, directeur général de Peugeot. Pas d’incohérence donc, selon le directeur général, entre la stratégie d’internationalisation, portée par un modèle milieu de gamme, et la volonté de monter en gamme.

Car si pour les marchés visés, Peugeot a conçu une voiture moins chère, le constructeur se défend d’avoir produit un modèle low cost. "Le low cost signifie le renoncement à des prestations, pour la 301 nous avons des moteurs modernes à trois cylindres essence. En outre, cette voiture est produite à Vigo (Espagne) qui n’est pas un centre de production low cost", insiste Maxime Picat.

Pour réduire le coût de production, le constructeur a saturé l’usine de Vigo, alors en sous charge, mais aussi le nombre de pièces sur la voiture. "Il y a presque deux fois moins de référence que pour des voitures de segment B et presque 20% de pièces en moins en terme de diversité", précise le chef de projet Hubert Passignani. La situation géographique de l’usine espagnole sur une ville portuaire a aussi permis de baisser les coûts de logistique, comme l’’acheminement des véhicules en train. Une deuxième industrialisation commencera en Chine en 2013 pour le marché chinois.

Voiture internationale, la 301 n’en sera pas moins adaptée aux marchés sur lesquelles elle sera commercialisée. De légers ajustements, selon les conditions climatiques ou l’état des routes. "Dans les pays froid, comme la Russie, le moteur sera protégé contre le gel.  C’est un véhicule robuste, une vraie Peugeot".  Les 150 000 véhicules produits sont pour l’instant destinés aux marchés émergents, mais en cas de demande en Europe de l’Ouest, le constructeur ne s’interdit pas d’envisager une commercialisation plus vaste.

Par Sophie Eustache, à Antalya.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte