Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Petroplus Petit-Couronne : Hollande promet de chercher un "repreneur industriel sérieux"

Elodie Vallerey , , , ,

Publié le

Le président de la République est allé à la rencontre d'une délégation de salariés de la raffinerie normande lors d'un déplacement dans l'Eure le 5 janvier, et leur a affirmé son soutien.

Petroplus Petit-Couronne : Hollande promet de chercher un repreneur industriel sérieux © D.R. - Présidence de la République

"L'Etat ne peut pas être le repreneur mais il fera son devoir", a déclaré le Président après son entrevue avec les salariés en colère de la raffinerie, comme le rapporte l'AFP. "Il accompagnera, mais il nous faut avoir un repreneur industriel sérieux, les salariés sont conscients de l'enjeu, ils savent combien c'est difficile".

"Tous les pouvoirs publics sont mobilisés pour qu'à partir des choix qui nous sont présentés nous puissions en dégager un qui donne de la garantie et de la pérennité" à l'activité, a déclaré le Président, comme le rapporte l'AFP.

"Nous avons le même devoir qu'à Florange: une solution industrielle pérenne", a-t-il souligné selon le quotidien régional Paris-Normandie. Pour le chef de l'Etat, la compagnie pétrolière hollandaise Shell, qui a exploité la raffinerie pendant 80 ans avant de se désengager en 2008, devrait prendre sa part "de responsabilité", évoquant notamment "la dépollution" du site.

"Ca fait plus d'un an qu'on se bat pour nos emplois, pas pour avoir de meilleures conditions de licenciement. On ne va pas mourir en silence", a déclaré de son côté Yvon Scornet, porte-parole de l'intersyndicale de Petit-Couronne, s'adressant aux journalistes.

La raffinerie de Petit-Couronne a été placée en liquidation judiciaire le 16 octobre suite à la faillite de Petroplus, sa maison mère suisse. Les repreneurs intéressés ont jusqu'au 5 février pour déposer une offre de reprise.

 

 

 


François Hollande a rencontré les salariés de... par BFMTV

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle