Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Pétrole : un levier pour la croissance. Rumeurs de fusion entre Palm et Handspring. Mobiles : après le SMS, le MMS. La percée de Samsung. Privatisations : Jospin fait mieux que la droite...

,

Publié le

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

La baisse du prix du pétrole soulage les économies occidentales : en septembre 2000, le brut avait culminé à 33 dollars le baril, il est descendu hier en-dessous de 17 dollars. Pour La Tribune, cette descente est un puissant levier pour la croissance française en 2000. En effet, selon l'OFCE, quand le pétrole monte de 18 à 30 dollars, la zone euro perd 1,4 point de croissance. Cette année, c'est l'inverse qui est en train de se passer.

100 millions d'euros pour maintenir Bull à flot. L'Etat a accepté de renflouer le groupe informatique français, sans doute pour éviter une catastrophe sociale de plus. Depuis deux ans, l'activité de Bull a été démantelée pierre par pierre, et plus personne ne se fait d'illusion sur sa viabilité, estime La Tribune. Pas Les Echos, en tout cas, qui titrent ce matin " L'Etat sauve Bull du dépôt de bilan ". Le groupe, qui est en train de vendre ses logiciels et services, ne sera plus bientôt qu'une grosse PME sur le marché des serveurs... ce qui est difficilement tenable face aux IBM, HP et Sun.

Concurrents acharnés aujourd'hui, fusionnés demain ? Palm et Handspring, les deux fabricants d'ordinateurs de poche, pourraient fusionner, dit la rumeur, rapportée par le Financial Times. Ils se sont livrés cette année à une féroce bataille sur les prix, tandis que montait la concurrence des ordinateurs basés sur le système d'exploitation de Microsoft. Palm et Handspring utilisent tous deux le système d'exploitation Palm, qui représente 80% du marché.

Téléphonie mobile : après le SMS, le MMS (Multimedia messaging service). Nokia a en effet présenté ses nouveaux portables qui permettront d'enrichir les messages écrits envoyés sur réseau de mobiles avec des images, des sons et du graphisme. Les nouveaux appareils seront lancés au deuxième trimestre 2002 (avec écran couleur et appareil photo intégré), et Nokia compte réitérer le succès du SMS. A 550 euros le portable multimedia, La Tribune reste toutefois un peu dubitative.

Si le marché de la téléphonie mobile a reculé de 10% au dernier trimestre, selon Gartner Dataquest, certains tirent tout de même leur épingle du jeu. Nokia, le n°1, réussit encore à gagner des parts de marché, en passant de 30,6 à 33,4% des ventes. Mais aussi Samsung, qui fait une percée spectaculaire en passant de 4,3 à 7,5% de parts de marché, ce qui situe le coréen en 4ème rang mondial, après Motorola et Ericsson, précisent Les Echos.

Alcatel continue de réduire sa participation dans Thales (ex-Thomson-CSF). Après une première opération financière en mai dernier, Alcatel, dont la santé financière se détériore, annonce qu'il va vendre encore l'équivalent de 4,2% du capital de Thales. Cependant, remarquent Les Echos, en maintenant sa participation au-dessus de 15%, Alcatel conserve ses droits stratégiques et de ce fait contredit la rumeur circulant sur un projet désengagement total. Il reste que le partenariat industriel entre les deux groupes n'a pas donné les résultats escomptés.

Sachez enfin qu'en matière de privatisations, Jospin a fait mieux que la droite. Depuis 1997, le gouvernement de gauche a encaissé près de 40 milliards d'euros, soit le double de ce qu'avaient réalisé Balladur et Juppé à partir de 1993. Ces 40 milliards ont été intégralement dépensés, pour financer des dotations en capital, notamment la réforme ferroviaire et les pertes du Crédit Lyonnais. C'est dans Les Echos.

A demain !

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle