Pétrole: les USA représenteront 80% de la hausse de la production

BONN, Allemagne (Reuters) - Les Etats-Unis devraient contribuer pour plus de 80% à l'augmentation de la production mondiale de pétrole au cours des dix prochaines années et produire un volume de gaz supérieur de 30% à la production de la Russie d'ici-là, indique jeudi l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

Partager
Pétrole: les USA représenteront 80% de la hausse de la production
Les Etats-Unis devraient contribuer pour plus de 80% à l'augmentation de la production mondiale de pétrole au cours des dix prochaines années et produire un volume de gaz supérieur de 30% à la production de la Russie d'ici-là, indique jeudi l'Agence internationale de l'énergie (AIE). /Photo d'archives/REUTERS/Ismail Zitouny

"Ceci a des conséquences sur les marchés pétroliers, sur les cours, sur les flux de transactions, sur les tendances de l'investissement et sur la géopolitique de l'énergie", a déclaré le directeur général de l'agence, Fatih Birol, lors d'une conférence des Nations-Unis sur le climat à Bonn.

Il a souligné que les Etats-Unis, dont l'exploitation pétrolière a été relancée avec le développement de la technologie de fracturation hydraulique, deviendrait le "leader incontesté de la production de pétrole et de gaz dans le monde".

Au niveau mondial, l'AIE prévoit un rééquilibrage des marchés pétroliers en 2018 si la demande de pétrole reste "à peu près" aussi vigoureuse qu'aujourd'hui et si l'Organisation des pays exportateurs de Pétrole (Opep) et ses alliés prolongent leur accord de réduction de l'offre de brut.

L'Opep et d'autres producteurs devraient prolonger leur accord de limitation de la production, qui vise à soutenir les cours du pétrole, au-delà de son échéance de mars 2018.

Dans son dernier rapport mensuel, l'AIE, basée à Paris, a revu en baisse de 100.000 barils par jour (bpj) son estimation de la demande de pétrole pour cette année et la suivante à, respectivement, 1,5 million bpj et 1,3 million bpj.

L'agence a ajouté que les stocks des pays développés avaient baissé de 40 millions de barils en septembre, passant sous les trois milliards de barils pour la première fois depuis deux ans.

Selon les chiffres de l'Opep, les stocks de pétrole étaient supérieurs de 154 millions de barils à leur moyenne sur cinq ans au mois de septembre. Les Etats membres de l'Opep cherchent à ramener le niveau des stocks à sa moyenne sur cinq ans.

(Ahmad Ghaddar, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS