Pétrole: l'accord de production est prorogé neuf mois

par Alex Lawler, Rania El Gamal et Ernest Scheyder

Partager
Pétrole: l'accord de production est prorogé neuf mois

VIENNE (Reuters) - L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et des pays producteurs non membres du cartel emmenés par la Russie ont décidé de prolonger de neuf mois jusqu'à fin mars 2018 l'accord de réduction de la production entré en vigueur au début de l'année, ont déclaré des délégués de l'Opep jeudi.

Cette réduction reconduite de 1,8 million de barils par jour (bpj), représentant 2% environ de la production mondiale, avait été calculée par rapport à la production d'octobre 2016 - soit 31 millions de bpj environ, hors Nigeria et Libye - et devait s'appliquer dans une premier temps durant le premier semestre de cette année.

L'Opep a convenu de maintenir ses propres coupes à 1,2 million de bpj environ, a précisé le ministre du Pétrole koweïti Essam al-Marzouq. Ce qui implique que les producteurs hors Opep retrancheront quelque 600.000 bpj à leur propre production.

La prochaine réunion ministérielle entre délégués de l'Opep et non-Opep est prévue le 30 novembre, ont ajouté les délégués.

Les mesures de réduction de la production ont permis au cours du brut de repasser la barre des 50 dollars, ce qui a redonné un peu de marges de manoeuvre budgétaire aux pays producteurs, dont bon nombre sont fortement dépendants des revenus pétroliers et qui ont dû, à l'image de l'Arabie saoudite, puiser dans leurs réserves de change pour combler leur déficit budgétaire.

Entamée à la mi-2014, alors que le baril s'échangeait encore à plus de 100 dollars, la chute des cours - tombés à moins de 30 dollars dans le courant de l'année 2016 - a, au-delà des tensions sur les budgets, provoqué de violents remous sociaux dans des pays tels que le Venezuela et le Nigeria.

En dépit des coupes convenues, l'Opep maintient des exportations relativement stables au premier semestre, dans la mesure où les pays membres vendent aussi en puisant dans leurs stocks.

La hausse des cours qui a suivi l'accord de réduction a par contrecoup rendu rentable la production de schistes, qui a sensiblement augmenté aux Etats-Unis en particulier, rendant difficile le désengorgement du marché et permettant de conserver des stocks pétroliers mondiaux très étoffés.

C'est pourquoi l'Opep a d'abord proposé de reconduire l'accord de réduction de la production jusqu'à la fin de l'année, soit de six mois, avant de choisir neuf mois, la Russie proposant même d'aller jusqu'à 12 mois.

Les contrats de juillet sur le WTI texan et le Brent de Mer du Nord perdaient plus de 3% sur des prises de bénéfice en réaction à ces annonces qui étaient largement anticipées.

(Benoit Van Overstraeten et Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé(e) de Certification Clients Agroalimentaires (F-X-H)

BUREAU VERITAS - 10/11/2022 - CDD - Cesson Sévigné

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

56 - BRECH

Résidence Opale, construction de 25 logements à Brech..

DATE DE REPONSE 10/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS