Pétrole: Chevron et Exxon dépassent les attentes grâce à une forte demande

(Reuters) - Chevron et Exxon, les deux principales compagnies pétrolières américaines, ont publié vendredi des bénéfices supérieurs aux attentes du marché grâce au rebond de la demande en hydrocarbures et en produits pétrochimiques.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Pétrole: Chevron et Exxon dépassent les attentes grâce à une forte demande
Chevron et Exxon, les deux principales compagnies pétrolières américaines, ont publié vendredi des bénéfices supérieurs aux attentes du marché grâce au rebond de la demande en hydrocarbures et en produits pétrochimiques. /Photo d'archives/REUTERS/Marco Bello

Chevron a annoncé son bénéfice le plus élevé de ces six derniers trimestres, à 1,71 dollar par action (contre $1,59 attendu en moyenne par les analystes selon les données Refinitiv IBES), et Exxon son plus haut profit depuis plus d'un an.

Les cours du pétrole et du gaz évoluent actuellement à des hauteurs inédites depuis des années, la consommation de carburant ayant retrouvé ses niveaux d'avant la crise du COVID et celle de gaz naturel ayant grimpé en flèche en raison des conditions météorologiques. De plus, la décision de l'Opep de maintenir ses restrictions de production jusqu'en 2022 maintient le prix du pétrole au-dessus de 70 dollars le baril.

Exxon et Chevron prévoient des dépenses d'investissement plus élevées au cours du second semestre car ils relancent des projets clés, notamment dans le bassin permien aux Etats-Unis, entre Texas et Nouveau-Mexique.

Chevron a néanmoins réduit ses prévisions de dépenses d'investissement annuelles à 13 milliards de dollars contre 14 à 16 milliards de dollars initialement prévus.

A l'instar de ses concurrents Royal Dutch Shell, TotalEnergies et Equinor, Chevron a également repris les programmes de rachats d'actions.

D'après son directeur général Michael Wirth, ils reprendront ce trimestre à un rythme annuel de 2 à 3 milliards de dollars, soit environ la moitié de ce qui était initialement prévu.

(Reportage Shariq Khan et Arathy S Nair, avec la contribution de Gary McWilliams; version française Valentine Baldassari, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS