L'Usine Energie

[Pétrole] Après les attaques, pas de panique à la pompe

Myrtille Delamarche , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Analyse

[Pétrole] Après les attaques, pas de panique à la pompe
Les prévisions de l'Ufip sur les prix des carburants auraient pu gonfler les prix.

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a prévenu la filière carburants, le 19 septembre : "Il n’y a aucune raison pour qu’il y ait une augmentation des prix à la pompe." Le cours du pétrole ne s’est pas envolé depuis les attaques sur l’usine d’Abqaïq et le champ pétrolier Khurais en Arabie saoudite. Même le panier de l’Opep (un mélange de bruts des exportateurs, l’Arabie saoudite étant le premier d’entre eux) était redescendu à 64,57 dollars le 18 septembre, après un pic à 67,88 dollars la veille.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte