L'Usine Energie

Petrobras s’unit à des Américains pour produire de l’éthanol plus performant

, , ,

Publié le

Le géant de l’énergie or et vert a signé un accord de partenariat avec KL Energy Corporation, dans le Dakota. Il s’agit d’accroître la production d’éthanol grâce à la mise en valeur de la bagasse de la canne à sucre, un résidu aujourd’hui laissé de côté.

Petrobras s’unit à des Américains pour produire de l’éthanol plus performant © DR

Petrobras, qui figure parmi les principaux pétroliers mondiaux, ne se contente pas d’extraire de l’or noir au large des côtes brésiliennes et dans maints pays, plus particulièrement en Afrique. Ce groupe s’est lancé dans les énergies renouvelables. L’actuel «plan quadriennal de développement stratégique» de Petrobras, appelé à se terminer en 2012, prévoit des investissements de 1,3 milliard de dollars dans des secteurs aussi prometteurs que l’éolien, le solaire, la biomasse, etc.
A l’horizon 2014, Petrobras aspire même à produire 2,6 milliards de litres d’alcool de biocombustibles, trois fois plus que le volume prévu en 2010.

Le futur des énergies renouvelables passe, entre autres innovations, par la mise en valeur de «la biomasse de la seconde génération». Autrement dit, pour ce qui est de la canne à sucre, la transformation de la bagasse en éthanol. Objectif : accroître la production d’au moins 40 % sans pour autant avoir à élargir l’espace voué à la culture de cette plante.

Une société américaine, spécialisée dans les solutions apportées au développement des énergies renouvelables, vient de signer un accord de partenariat avec le géant brésilien de l’énergie. Il s’agit de KL Energy Corporation, dont le siège se trouve à Rapid City, dans l’Etat du Dakota. Sur son site, cette société énumère ses pays cibles : outre les Etats-Unis et Brésil, le Canada, l’Allemagne, les états scandinaves, l’Allemagne mais aussi la France.

KL Energy a mis au point des procédés, qu’elle a brevetés, sur l’élaboration d’éthanol à partir du bois comme de la bagasse de canne à sucre. Petrobras envisage d’inaugurer en une usine d’éthanol de seconde génération en 2013. Ce partenariat entre Brésiliens et Américains prévoit aussi l’implantation de sites de production en Colombie, mais il se refuse à dévoiler pour l’instant ce volet complémentaire.

Jusqu’à ce jour, Petrobras avait noué un accord avec un centre d’études (le Cenpes) sous l’égide de l’Etat, dans la ville de Rio, pour affuter ses connaissance dans la l’exploitation de la biomasse.  Les dirigeants du groupe énergétique or et vert ont fini par découvrir que les recherches les plus avancées, à cet égard, étaient faites... au Etats-Unis sous la responsabilité de KL Energy.
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte