Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Petite forme pour le plan santé numérique

, , , ,

Publié le

Des dossiers médicaux électroniques à la télémédecine, les promesses du numérique pour optimiser le système de santé sont gigantesques. Le plan industriel santé numérique ambitionne de transformer la France en « leader européen ». Élaboré avec les fournisseurs de soins et les entreprises de la filière (Bull, Orange, Voluntis, Syntec, Accenture), il vise un cadre réglementaire simplifié pour favoriser, enfin, le partage de données et de nouveaux services pour les patients et les professionnels de santé. Problème : « Nous sommes en attente de visibilité de la part des pouvoirs publics sur les modalités précises retenues pour l’exécution du plan, explique Christian Nibourel, le PDG d’Accenture France et chef de file du plan. Je crois qu’il faut un engagement fort de la part des pouvoirs publics pour insuffler une dynamique autour d’une politique nationale cohérente et lisible en matière de santé numérique. » Car les principales concrétisations du plan se limitent encore à des initiatives engagées antérieurement, comme le programme Territoires de soins numériques, financé à hauteur de 80 millions d’euros par l’État, pour tester l’apport de services numériques innovants dans cinq régions pilotes entre 2014 et 2017. Ou des projets pilotes de télémédecine, lancés au printemps dans neuf régions, pour préfigurer de nouvelles organisations de soins. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle