Petit rebond de Wall Street à l'ouverture

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en légère hausse jeudi après son repli de la veille, mais le marché reste calme en l'absence de nombreux investisseurs à deux jours du réveillon du Nouvel An.
Partager

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 42,96 points, soit 0,22%, à 19.876,64. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,19% à 2.254,11 et le Nasdaq Composite prend 0,19% à 5.449,01 points.

"Les marchés sont en mode vacances, sans direction claire", écrit Peter Cardillo, économiste chez First Standard Financial.

Wall Street, actuellement à des niveaux historiques, a eu le vent en poupe depuis l'élection de Donald Trump qui a promis de mener une politique de relance et de dérégulation susceptible de profiter notamment au secteur industriel et aux banques.

Mais le S&P-500 a accusé mercredi son plus net recul depuis le 11 octobre, sous le coup de prise de profits.

Sur le front de l'emploi, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont diminué aux Etats-Unis lors de la semaine au 24 décembre, à 265.000, contre 275.000 la semaine précédente, alors que les économistes attendaient en moyenne 264.000.

Aux valeurs, Nvidia plonge de plus de 4% après un repli de près de 7% la veille en réaction à des déclarations défavorables du spécialiste de la vente à découvert Citron Research.

Le laboratoire pharmaceutique Cempra chute de 52%, la Food and Drug Administration (FDA), l'autorité de santé, ayant rejeté son antibiotique Solithromycin contre la pneumonie.

Parmi les hausses, Sprint gagne 0,8%. Le président élu américain, Donald Trump, a annoncé mercredi que l'opérateur mobile rapatrierait 5.000 emplois aux Etats-Unis.

Sur le marché des changes, le repli des rendements obligataires américains pèse sur le dollar qui abandonne 0,4% environ face à un panier d'autres devises de référence. L'euro de son côté remonte à plus de 1,0450 dollar.

Côté pétrole, le brut léger américain (WTI) cède 0,13% à 54 dollars après des statistiques de l'American Petroleum Institute (API) montrant une hausse inattendue des stocks aux Etats-Unis. Le Brent remonte en revanche légèrement au-dessus de 56 dollars le baril,

L'or, en hausse de 0,35%, profite de la faiblesse du dollar pour se rapprocher du seuil des 1.150 dollars l'once.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

(Yashaswini Swamynathan; Claude Chendjou pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS