Perturbateurs endocriniens, climat... L'appel d'une centaine de scientifiques contre la "manipulation de la science"

Perturbateurs endocriniens et réchauffement climatique : le combat est le même pour une centaine de scientifiques. Dans les colonnes du Monde daté du mercredi 30 novembre, ils demandent à l'Europe et à la communauté internationale d'agir contre les perturbateurs endocriniens. Pour eux, on assiste ici à la même "fabrication du doute", déjà à l'oeuvre pour le changement climatique. 

Partager
Perturbateurs endocriniens, climat... L'appel d'une centaine de scientifiques contre la

Ils sont près d'une centaine de signataires. Dans Le Monde, ces scientifiques disent "halte à la manipulation de la science". Pour eux, le doute n'est pas permis, les perturbateurs endocriniens sont nocifs et l'Union européenne notamment doit agir. Or, ecrivent-ils "le projet d'établir une réglementation de ce type [...] est activement combattu par des scientifiques fortement liés à des intérêts industriels, produisant l'impression d'une absence de consensus, là où il n'y a pourtant pas de controverse scientifique". Une stratégie de "la fabrication du doute", déjà utilisée "dans plusieurs domaines comme les industries du tabac et de la pétrochimie ou le secteur agrochimique".

Face à ceux "qui nient la science", ils considèrent "qu'il n'est plus acceptable de [se] taire", poursuivent-ils. "Jamais l'humanité n'a été confrontée à un fardeau aussi important de maladies en lien avec le système hormonal : cancers du sein, du testicule, de l'ovaire ou de la prostate, troubles du développement du cerveau, diabète, obésité, non-descente des testicules à la naissance, malformation du pénis et de la qualité spermatique. La très grande majorité des scientifiques activement engagés dans la recherche des causes de ces évolutions préoccupantes s'accordent pour dire que plusieurs facteurs y contribuent, donc les produits chimiques capables d'interférer avec le système hormonal".

Une réglementation européenne insuffisante

Les options réglementaires que propose la Commission sont "très éloignées des mesures nécessaires pour protéger notre santé et celle des génération futures". Les signataires appellent à la création "d'un groupe ayant le même statut international et les mêmes prérogatives que le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec)". Placé sous l'égide de l'ONU, il aurait à sa charge d'évaluer les connaissances scientifiques destinées aux responsables politiques dans l'intérêt général. Il "mettrait la science à l'abri de l'influence des intérets privés", concluent-ils.

Car en Europe, celle qui est chargée de ce travail, c'est l'Efsa, l'Autorité européenne de sécurité alimentaire. Et sa parole est de plus en plus critiquée par nombre d'ONG et de scientifiques. Le Monde, dans une enquête également publiée le mercredi 30 novembre, accuse l'Efsa d'avoir écrit "à l'avance", c'est à dire avant que le travail d'expertise scientifique n'ait débuté, ses conclusions. Le quotidien du soir relate que Bruxelles fonde son projet de reglementation sur le rapport de l'Efsa, et évite ainsi "une réglementation trop stricte sur ces produits chimiques dangereux".

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Architecte produits & systèmes / orienté Cyber-sécurité F/H

Safran - 13/11/2022 - CDI - Les Ulis

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS