Perte record pour Rolls-Royce qui ne cesse de chuter

Le motoriste britannique annonce une perte historique de 5,4 milliards d’euros. Sa branche aéronautique accuse un recul de sa rentabilité.

Partager
Perte record pour Rolls-Royce qui ne cesse de chuter

Les années se suivent et se ressemblent (presque) pour Rolls-Royce. Le britannique ne parvient pas à relever la barre, tourmenté par des aléas financiers. Le groupe vient d’annoncer la couleur pour 2016 : une perte historique de 5,4 milliards d’euros. Une contre-performance qui s’explique en partie en raison d’une charge liée à une amende de 790 millions d’euros dans le cadre d’une affaire de corruption ainsi que de la chute de la livre depuis le vote en faveur du "Brexit". Mais pas seulement.

Dans le détail, Rolls-Royce peine à profiter de la dynamique industrielle qui caractérise l’aéronautique alors même qu’il a embarqué à bord du Boeing 787 (avec le Trent 1000) et de l’Airbus A350 (avec le Trent XWB). Un secteur qui représente à lui seul la moitié de son chiffre d’affaires, soit 8,2 milliards d’euros en 2016 pour un total de 16,2 milliards d’euros en prenant en compte les activités dans la marine, la défense, l’énergie et le nucléaire. Or dans ce segment porteur, Rolls-Royce accuse une chute vertigineuse de 60% de ses bénéfices, à 432 millions d’euros.

Une stratégie discutable, les services à la traîne

En 2015, Rolls-Royce avait livré 712 moteurs. Sa production a diminué en 2016 pour s’établir à 649 moteurs. Jamais le motoriste n’a aussi peu produit depuis 15 ans, son niveau moyen annuel de production s’établissant presque toujours au-delà de 800 moteurs. Le groupe, qui a privilégié la motorisation des long-courriers ne peut guère goûter aux fortes montées en cadences que connaissent les monocouloirs (familles A320 et 737), contrairement à tous ses concurrents (Pratt&Whitney, ainsi que Safran Aircraft Engines et General Electric via leur société commune CFM International). Quant à l'aviation d'affaires, morose, elle contribue à plomber les résultats.

Ce n’est pas tout. Rolls-Royce peine à engranger les bénéfices côté services (52% du chiffre d'affaires), une manne dont jouissent les motoristes à coups de contrats à l’heure de vol et de maintenance. Ses deux nouveaux moteurs dédiés au 787 et à l’A350 manquent de maturité pour ces nouveaux programmes. Au final, les marges de Rolls-Royce dans l’aéronautique sont passées de 11,7% à 5,2%. De mauvaises performances - également dans les autres divisions - qui conforteront Warren East, le patron arrivé en juillet 2015, à maintenir son vaste plan de restructuration, prévoyant 3600 suppressions d’emploi dans le monde.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

67 - Wissembourg

Réfection du toit du SMICTOM Nord Alsace

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS