Perte de 38,45 milliards de yens (307,6 millions d'euros) au premier semestre pour Toshiba

Partager

Le premier semestre 2008 /2009 n'a pas été bon pour Toshiba qui a annoncé le 29 octobre une perte de 38,45 milliards de yens (307, 6 millions d'euros) entre avril et septembre sur un chiffre d'affaires déjà bien loin des attentes de l'entreprise.

Le fabricant de matériel électronique et informatique, leader sur le marché des semi-conducteurs, est victime de la crise. La société justifie son chiffre d'affaires du premier semestre, qui atteint péniblement les 3495 milliards de yens (soit 27 milliards d'euros environ), par la dégradation de son activité principale, touchée par « une dégringolade brutale et plus forte que prévu des tarifs des semi conducteurs ». Sur le dernier semestre, l'entreprise a subi une perte sur son bénéfice d'exploitation de 23,45 milliards de yens.

La chute des ventes des mémoires flash, dont il est aussi le n°2, et la hausse du yen, qui scelle la compétitivité, ont également atteint le conglomérat japonais. Seuls les équipements de centrales électriques et les systèmes logistiques et industriels ne sont pas en proie à une baisse des rentrées.

Pourtant, elle reste sereine pour ses prévisions annuelles, déjà revues à la baisse mi-septembre, face aux premières difficultés de son activité semi-conducteurs. Ainsi, elle parie sur un bénéfice net de 70 milliards de yens (soit 560 millions d'euros) et un bénéfice d'exploitation annuel de 150 milliards de yens (soit 1,2 milliard d'euros) sur un chiffre d'affaires qui devrait atteindre les 7700 milliards de yens ( soit 61,6 milliards d'euros environ) .

B.Leblanc

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS