Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Perte d'abonnés, recul du chiffre d'affaires... Les difficultés d'Iliad (Free) en 2018

Simon Chodorge , ,

Publié le

Iliad, maison-mère de Free, a publié ses résultats annuels le 19 mars. L'entreprise fondée par Xavier Niel accuse les effets d'une rude concurrence en 2018. En France, elle voit ses abonnés et son chiffre d'affaires reculer. Pour encaisser le choc, le groupe songe à vendre des antennes mobiles et révise à la baisse sa prévision de trésorerie pour 2020.

Perte d'abonnés, recul du chiffre d'affaires... Les difficultés d'Iliad (Free) en 2018
Iliad, maison-mère de Free, a publié ses résultats annuels le 19 mars.
© Free

Mardi 19 mars, l’opérateur français Iliad a publié ses résultats annuels. La maison mère de Free a souffert en 2018. Dans un contexte concurrentiel difficile, le chiffre d’affaires du groupe en France a baissé de 1,9% pour tomber à 4,77 milliards d’euros. L’opérateur alternatif a aussi perdu 347 000 abonnés en France en 2018, dont 250 000 dans le mobile. Depuis la fondation de Free en 1999, c’est la première fois que l’entreprise de Xavier Niel perd des abonnés.

Contre-performance en France

Malgré cette contre-performance en France, le groupe affiche une légère hausse de 0,6% de son chiffre d’affaires général à 4,9 milliards d’euros. En France, l’activité “Fixe” du groupe est celle qui souffre le plus avec un chiffre d’affaires en recul de 3% tandis que l’activité “Mobile” baisse de 0,2%.

Le groupe fait mieux sur la Fibre. Les abonnés FTTH évoluent ainsi de 76% entre 2017 et 2018 pour arriver à 983 000. Free se décrit comme l’opérateur proposant le meilleur débit moyen descendant en Fibre (453 Mb/s). Avec 2400 sites mobiles déployés sur l’année, Free revendique aussi le plus grand nombre d’installations en 2018.

Iliad songe à vendre des antennes mobiles

Après cet exercice difficile, Iliad annonce qu'il pourrait vendre une partie de ses antennes mobiles. "Le groupe a entamé un processus de revue de ses actifs mobiles et étudie actuellement la possibilité de mettre en œuvre un partenariat industriel avec un fonds d'investissement concernant l'infrastructure passive de son réseau mobile, portant sur environ 5 700 sites mobiles", écrit le groupe dans un communiqué sans dévoilé l’identité du fonds.

Face aux difficultés, le groupe a aussi révisé à la baisse sa prévision de trésorerie pour 2020. Il vise un solde d’Ebitda - Investissements de 800 millions d’euros (hors B2B) contre 1 milliard d’euros précédemment. Cet objectif est repoussé pour 2021.

Objectifs pour 2019

Pour 2019, l’entreprise espère un retour à la croissance du chiffre d’affaires en France. L’année doit récompenser ou sanctionner la stratégie produit d’Iliad. Le 4 décembre, l’opérateur a lancé une nouvelle box internet baptisée Freebox Delta assez haut de gamme. Selon l’entreprise, “plus de 100 000 abonnés ont fait le choix de la Freebox Delta” en moins de deux mois.

Le groupe dresse d’autres objectifs : atteindre sur le long terme une part de marché de 25% dans le haut débit et très haut débit fixe ; atteindre 20 millions de prises raccordables au FTTH à fin 2022 contre 10 millions aujourd’hui ; atteindre une part de marché de 25% sur le long terme dans le mobile.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle