Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Perspectives mitigées pour la high-tech américaine

Publié le

En dépit de bons résultats, les groupes informatiques peinent à convaincre.

Les affaires reprennent mais pas la confiance. Au moment où les chiffres d'IDC font état d'une croissance de 11 % du marché des PC en 2003, plusieurs géants de l'informatique (Intel, Apple, IBM, Sun, etc.) ont publié des résultats trimestriels en forte hausse, dépassant largement les prévisions des analystes.

Les marchés jouent la sécurité

Ce regain d'activité n'a toutefois pas rassuré les investisseurs. A l'exception d'IBM (+ 4,51 % sur les cinq dernières séances), les cours des sociétés concernées ont reculé à l'annonce de leurs bons résultats. Malgré un chiffre d'affaires trimestriel record de 8,74 milliards de dollars, en hausse de 22 %, et des bénéfices doublés à 2,2 milliards, Intel recule de 3,18 % sur cinq jours.

Après six semaines de hausse pour le Nasdaq et même huit pour le SP 500 et le Dow Jones, les investisseurs semblent considérer que les poids lourds de la high-tech ne justifient plus leur valorisation actuelle. Les marchés jouent la sécurité et privilégient les entreprises qui affichent des perspectives de croissance pour 2004.

IBM a certes publié de bons résultats (le bénéfice par action ressort à 1,55 dollar contre 1,5 prévu) mais il a surtout relevé ses prévisions. Les grands groupes qui doivent publier leurs résultats cette semaine (AT&T, Kodak, Microsoft...) seront certainement tentés de faire de même.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle