L'Usine Santé

Perquisition en cours chez Merck dans le cadre de l’enquête sur le Levothyrox

Astrid Gouzik , ,

Publié le

Mardi 3 octobre dans la matinée, le siège de Merck Serono à Lyon a été perquisitionné par les gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique.

Perquisition en cours chez Merck dans le cadre de l’enquête sur le Levothyrox © L'Usine Nouvelle

Le laboratoire pharmaceutique est dans la tourmente depuis plusieurs semaines. La nouvelle formule de l’un de ses médicaments phares, le Levothyrox, fait l’objet de nombreuses déclarations d’effets indésirables. A la fin du mois de septembre, 62 plaintes ont été déposées par des patients et confiées au pôle de santé publique du tribunal de grande instance de Marseille. Une enquête a donc été ouverte.

C’est dans ce contexte qu’une perquisition a été menée ce mardi 3 octobre, au siège de Merck Serono, à Lyon dans le 8ème arrondissement, comme le révèle le quotidien Le Progrès. Elle a été menée par les gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique, dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte pour "tromperie aggravée, atteintes involontaires à l'intégrité physique et mise en danger de la vie d'autrui". La direction est "prête à faciliter le travail des enquêteurs", a fait savoir le service de communication français du groupe pharmaceutique international.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte