L'Usine Agro

Pernod Ricard veut gagner 400 millions d’euros en efficacité opérationnelle

,

Publié le

Le numéro deux mondial des vins et spiritueux lance un vaste plan d’économies de 400 millions d’euros, visant à améliorer l’efficacité opérationnelle du groupe d’ici à 2020. Il concernera la logistique, les achats, la production, le marketing et le portefeuille produits.

Pernod Ricard veut gagner 400 millions d’euros en efficacité opérationnelle
Pernod Ricard a fait état jeudi d'un résultat opérationnel courant en progression de 2% pour son exercice décalé 2015-2016 et a dit tabler sur une accélération de sa performance opérationnelle pour l'exercice en cours. /Photo d'archives/REUTERS/Jacky Naegelen
© Jacky Naegelen / Reuters

Un plan d’économies chasse l’autre. A peine le dispositif "Allegro" lancé il y a deux ans terminé, le numéro deux mondial des vins et spiritueux vient de lancer un nouveau programme d’économies, qui s’échelonnera jusqu’en 2020. "Allegro visait à adopter une organisation plus efficace. Le nouveau plan (ndlr : dit "d’efficacité opérationnelle" porte sur notre manière de travailler pour être plus efficaces et mieux coordonnés", a expliqué le 1er septembre Gilles Bogaert, le directeur général adjoint des finances et opérations du groupe Pernod Ricard, lors de la présentation des résultats annuels du groupe.

Le nouveau plan concernera notamment la logistique, les achats et la production, mais également le marketing media, la publicité et le portefeuille produits. "Nous allons diminuer notre nombre de références produits et travailler à la réduction de notre lead time (ndlr : le temps de mise en œuvre entre la commande et la mise sur le marché)", a détaillé Alexandre Ricard, le PDG du groupe.

Un résultat net record sur 2015/2016

Ce plan permettra d’améliorer "la marge opérationnelle du groupe à moyen terme". 400 millions d'euros au total seront économisés au total. Dans le détail, 200 millions d'euros doivent être économisés sur les investissements publi-promotionnels et la marge brute et, "dans une moindre mesure, sur les coûts de structure". Des économies de liquidités d'environ 200 millions d'euros sont également attendues sur la même période.

En attendant les effets de ce plan, le deuxième groupe mondial de spiritueux Pernod-Ricard a publié un résultat net part du groupe record sur l’exercice 2015/2016 clos au 30 juin, en hausse de 43% à 1,235 milliard d'euros, grâce à la dépréciation partielle d’Absolut et des impôts moins élevés. Le résultat opérationnel courant a pour sa part augmenté de 2% à

2,277 milliards d'euros. Alexandre Ricard a annoncé l’objectif de le faire progresser de 2 à 4% au cours de l'exercice 2016/17. Sur l'exercice, le chiffre d'affaire s'est élevé à 8,68 milliards d'euros, en hausse de 1% par rapport à l'exercice précédent et 2 % en croissance organique.

Adrien Cahuzac

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte