Pernod Ricard : une nouvelle ère s’ouvre

Le groupe vient de confier la présidence à Danièle Ricard, la soeur de Patrick Ricard. Une transition en attendant qu’Alexandre Ricard ne soit prêt à prendre les commandes du groupe en 2015.

Partager
Pernod Ricard : une nouvelle ère s’ouvre

1932. Paul Ricard, fils d’un marchand de vin, se lance dans l’anisette. Il proposer aux bistrotiers marseillais un produit déjà prêt qu’ils n’auraient plus qu’à diluer avec de l’eau. Le produit connaîtra le succès que l’on sait. Homme de marketing, Paul Ricard est surtout un dirigeant extrêmement avisé. En 1975, avant de passer la main, il a le sens stratégique d’enterrer la hache de guerre avec son ennemi de toujours, le groupe Pernod, et lui propose de fusionner leurs activités afin de se lancer à la conquête de l’international. Bien avant la majorité des industriels français.

1978, contre toute attente, Patrick Ricard, accède à la tête du groupe. Formé à l’école du terrain, Patrick fera preuve du même sens stratégique. D’abord il saura s’entourer. Puis marcher dans les pas de son père en lançant le groupe à l’international, tout en s’écartant de la vision paternelle en comprenant que Pernod-Ricard ne conquerrait pas le monde avec le seul pastis. Patrick Ricard comprend qu’il faut se spécialiser dans les spiritueux et disposer d’une large gamme d’alcools. D’où la frénésie d’acquisitions depuis 1980 : Seagram, Allied Domecq, Absolut. Quatre-vingt ans après l’invention de la célèbre anisette, Pernod Ricard est un géant de 7 milliards de chiffre d’affaires.

Une nouvelle page à écrire

Avec la mort de Patrick Ricard, survenue à la fin du mois d’août, une page se tourne pour le groupe. Le français est à la lutte avec le britannique Diageo pour la place de numéro un mondial des spiritueux. C’est dans les pays émergents, et notamment sur le marché asiatique que se jouera cette bataille. En particulier sur le gigantesque marché chinois, à 99 % trusté par le baïjiu, cet alcool local à base de sorgho. Pernod Ricard va devoir convertir le consommateur chinois aux alcools "occidentaux".

Mais le changement stratégique majeur qui attend Pernod Ricard, c’est un changement de modèle de croissance. Jusqu’ici, le groupe a beaucoup usé des opérations de rachats. Cette période est probablement révolue. A part une marque de téquila, il ne manque aucun grand alcool dans le portefeuille du numéro deux des spiritueux. C’est désormais sur la croissance interne que le groupe doit miser. En la matière, le savoir-faire des équipes marketing pour "premiumiser" les marques est un sérieux atout.

Patrick Ricard souhaitait qu’un Ricard prenne sa succession. Tous les regards sont désormais tournés vers Alexandre Ricard, neveu de Patrick, promu il y a quelques mois directeur général adjoint du groupe, en charge des réseaux de distribution. Il devra faire preuve d’autant de sens stratégique que ses deux prédécesseurs.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Agroalimentaire

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - KOUNGOU

Mise en place de vidéo protection.

DATE DE REPONSE 06/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS