L'Usine Agro

Pernod Ricard s’organise autour de 14 marques stratégiques

Publié le

Bouleversement chez Pernod Ricard. Le numéro deux mondial des vins et spiritueux a présenté une nouvelle organisation de son portefeuille de marques le 20 mai, donnant la priorité à la décentralisation de la gestion de ces différentes marques.

Pernod Ricard s’organise autour de 14 marques stratégiques © tienvijftien

Le groupe mise pleinement sur ses 14 marques stratégiques, parmi lesquelles on trouve le whisky Royal Salute, la marque Malibu ou Ballantines. Le groupe pourrait donc céder certaines des marques jugées non stratégiques, sans qu’un calendrier ait été fixé. Le groupe a déjà atteint 80% de son programme de cessions d’actifs d’un milliard d’euros, lancé en 2008 et destiné à réduire son endettement ( de dix milliards d'euros).

A cela, le groupe entend créer deux nouvelles sociétés spécialisées dans la vodka et les vins. La première sera regroupée sous le nom d’Absolut et gérera les marques Friiis, Wyborowa et les vodkas internationales.  La seconde abritera des marques comme Montana, Graffigna ou Jacob’s Creek. « Nous pourrons ainsi mieux saisir les opportunités de chaque catégorie de produits et devenir leader sur tous les marchés », assure Pierre Pringuet. Le whisky Chivas devrait être aussi un des produits phare de l'entreprise dans les années à venir.

Direction : Chine

Une autre priorité du groupe reste son développement sur le marché chinois, qui abrite entre 150 et 200 millions de consommateurs en Chine, essentiellement amateurs de cognac. « Nous n’excluons pas de faire des acquisitons de marques chinoises pour asseoir notre position », a précisé Pierre Pringuet, directeur général. Pernod Ricard pourrait procéder à une nouvelle émission obligataire suite à celle effectuée en mars pour un montant de 1,2 milliard d’euros.

Le patron du groupe, Gilles Bogeart, en a profité pour confirmer les objectifs de la firme. Il anticipe une croissance interne de près de 3% de son résultat opérationnel courant pour l’exercice à fin juin 2010. Pour ce faire, le groupe pourrait renforcer son offre commerciale envers la grande distribution, segment sur lequel ses volumes de ventes ont progressé de 1,5% en 2009.
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte