Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Pernod Ricard, plus innovant qu’Apple ou Google, selon Forbes

, , , ,

Publié le

Le groupe français des vins et spiritueux se classe à la quinzième place du palmarès annuel des 100 entreprises les plus innovantes, du magazine américain.

Pernod Ricard, plus innovant qu’Apple ou Google, selon Forbes © D.R.

Voilà de quoi faire grincer les dents des géants américains du numérique ! Le magazine américain Forbes, qui publie pour la deuxième année le palmarès mondial des 100 entreprises les plus innovantes de l’année, a classé le groupe français Pernod Ricard à la 15ème place (soit une place de mieux que l’an passé), devant Google et Apple, respectivement 24ème et 26ème.

Première entreprise tricolore du classement, le géant des vins et spiritueux est également la deuxième européenne, derrière le britannique ARM Holdings dans les semi-conducteurs. Une satisfaction pour le directeur général adjoint en charge des marques de Pernod Ricard. "Progresser encore d’une place par rapport à l’an passé, dans le haut du classement, est une réelle fierté. C’est le résultat d’une politique systématique d’innovation portée par tout un éco-système créatif au sein de l’entreprise que nous avons construit ces dernières années", s’est félicité Thierry Billot dans un communiqué du 7 septembre.

D'autres groupes français

Les autres groupes français figurant dans cette liste réalisée par Hal Gregersen et Jeff Dyer, deux professeurs de Harvard spécialistes de l’innovation, sont Danone (25ème), Essilor (28ème), L'Oréal (34ème), mais également Dassault Systèmes et Technip, en 40ème et 41ème place, ainsi que le groupe de luxe LVMH, 71ème, et sa maison-mère Dior, 88ème. Air Liquide se glisse en fin de classement, en 96ème position.

Pour établir ce palmarès, Forbes reconnaît ne pas avoir enquêté dans les départements R&D de ces entreprises, ni comptabilisé le nombre de brevets déposés, ou le nombre de nouveaux produits lancés. Il s'agit en fait d'un calcul financier : le magazine met en valeur les entreprises qui intègrent une "prime à l'innovation" dans leur capitalisation boursière. Ainsi, les entreprises bien notées sont celles dont les investisseurs croient en la capacité à se développer au-delà de leurs activités existantes, en ouvrant de nouveaux marchés, ou en lançant de nouveaux produits. Pas forcément une bonne nouvelle donc pour Apple et Google…

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle