Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Pernod Ricard affiche des ventes en hausse

,

Publié le , mis à jour le 25/04/2013 À 11H19

Impacté par un ralentissement de ses ventes en Chine, Pernod Ricard a vu sa croissance organique reculer au troisième trimestre (hors effets de sur-stockages en France) mais a confirmé son objectif de résultat annuel.

Pernod Ricard affiche des ventes en hausse

Les ventes du numéro deux mondial des spiritueux derrière Diageo ont totalisé 1,743 milliard d'euros, signant une hausse de 2% en données publiées.

A taux de change constants, la croissance est ressortie à 6%, un chiffre inférieur à la moyenne de 7,3% attendue par les analystes, après une progression de 5% au premier semestre. Mais corrigée des effets techniques liés aux évolutions des stocks en France, la croissance décélère à 3%.

Diageo a quant à lui vu sa croissance organique ressortir à 4% de janvier à mars.

Pernod Ricard, qui avait averti que ses ventes pour le nouvel an chinois avaient été plus modérées cette année qu'en 2012, indique dans un communiqué qu'elles ont été "stables" pendant cette période cruciale pour les groupes de spiritueux.

Zone clé pour le groupe français, propriétaire du cognac Martell, du pastis Ricard, de la vodka Absolut ou du whisky Chivas Regal, l'Asie compte pour plus de 40% de ses ventes et la Chine est devenue son deuxième marché derrière les Etats-Unis.

Or la croissance organique a marqué le pas (+2%) dans la zone Asie-Reste du monde au troisième trimestre, après une progression de 11% au premier semestre. Elle décélère aussi sur le continent américain (+4% après 6% sur six mois), mais se redresse en Europe (+2%, après un recul de 1%).

En France, elle bondit de 86%, grâce à un effet de base très favorable (les ventes avaient chuté au troisième trimestre de l'an dernier, en raison de déstockages massifs).

Le groupe a confirmé son objectif d'une croissance interne proche de 6% de son résultat opérationnel courant.

Le titre Pernod a fini à 96,90 euros à la Bourse de Paris mercredi, signant une 10,8% depuis le début de l'année. A 17,5 fois ses bénéfices estimés pour 2013-2014, ses multiples de valorisation sont similaires à ceux de Diageo et très inférieurs à ceux de Rémy Cointreau, très exposé au cognac haut de gamme et valorisé comme une valeur du luxe (23,6 fois).

(Reuters, par Pascale Denis)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle