Percée de Citroën dans un marché français des voitures neuves en baisse en juillet

Comparé aux mêmes périodes de 2018, le marché français des voitures neuves à baissé en juillet 2019 et sur les sept premiers mois. Les groupes français restent au top des ventes. Premier, PSA voit son volume légèrement baisser, malgré la poussée de Citroën. Côté Renault et Nissan, c'est plutôt la chute libre.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Percée de Citroën dans un marché français des voitures neuves en baisse en juillet
Les ventes de Citroën ont augmenté, notamment grâce au C5 Aircross.

Le marché français des voitures particulières neuves n’a pas été au mieux de sa forme en juillet 2019. Avec 172 228 nouvelles immatriculations, il est en baisse de 1,8 % en données brutes et de 6,1 % à nombre de jours ouvrés comparable par rapport à juillet 2018 (23 jours en juillet 2019 et 22 jours en juillet 2018).

Le marché ne fait pas vraiment mieux sur les sept premiers mois de 2019. Avec 1 338 670 immatriculations, il est en baisse de 1,8 % en données brutes et à nombre de jours ouvrés identique par rapport à la même période de 2018 (146 jours sur les 7 premiers mois de 2019 et sur la même période de 2018).

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les français toujours premiers

Les groupes français restent en tête, et représentent en juillet 2019 53,66% des ventes de voitures neuves. Avec 92 410 unités écoulées, le volume est tout de même en baisse de 1,5% rapport à juillet 2018. Avec un part de marché de 33,96% et 58 482 ventes, soit +4,1% par rapport à 2018, PSA arrive premier. Si Peugeot reste leader avec 30 807 véhicules vendus, on notera l’importante poussée de Citroën, qui fête d'une belle manière son centenaire. Le constructeur voit son volume augmenter de 12,8% à 19 823 unités, tiré par les ventes de ses SUV C3 Aircross et C5 Aircross.

Le groupe Renault n’est pas au mieux. Avec 19,69% de part de marché, son volume baisse de 9,8%. Principal responsable de la baisse, Renault voit ses ventes chuter de 14,5%, à 23 664 unités. En passant de 124 à 319 modèles écoulés, Alpine sauve (un peu) les meubles, avec une augmentation de 157,3%.

C’est l’hécatombe du côté de Nissan, qui chute de 54,5% avec 3 204 ventes. Tout va bien chez Daimler, avec +19,3% et un volume de 6 423 véhicules, et chez BMW., avec +13,5% et 6 423 voitures neuves vendues. Enfin, le groupe Volkswagen progresse lentement mais sûrement, avec 24 904 modèles écoulés, soit une hausse de 2,5%. Les ventes de la marque baissent de 0,3% et atteignent 13 056, tandis que celles d’Audi augmentent de 0,3% pour 5 130. Grosse accélération côté Lamborghini, avec +157,1%, qui passe, tout de même, de 7 à 18 bolides vendus !

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS