PepsiCo dépasse le consensus avec ses produits moins caloriques

(Reuters) - PepsiCo a publié mercredi un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes à la suite d'une réduction de ses coûts et d'une hausse de la demande pour ses boissons et ses aliments allégés en calories en Amérique du Nord.

Le groupe américain a réalisé au quatrième trimestre clos le 31 décembre un bénéfice par action (BPA) de 1,20 dollar, hors éléments exceptionnels, pour un chiffre d'affaires en progression de 5% à 19,52 milliards de dollars (18,50 milliards d'euros). Les analystes attendaient en moyenne un BPA de 1,16 dollar et un chiffre d'affaires de 19,51 milliards de dollars, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le bénéfice net part du groupe a reculé en revanche à 1,40 milliard de dollars ou 97 cents par action contre 1,72 milliard ou 1,17 dollar par action un an auparavant.

Cette baisse du résultat net est liée à des accords sur les régimes de retraite et à une charge imputable au remboursement de la dette au cours du dernier trimestre, d'autant que PepsiCo avait bénéficié d'une disposition fiscale avantageuse au cours du trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Le chiffre d'affaires de la division boissons en Amérique du Nord, la principale activité du groupe, a augmenté de 8% au quatrième trimestre. En volume la hausse est de 1%.

PepsiCo prévoit pour 2017 un bénéfice ajusté de 5,09 dollars par action, un chiffre inférieur au consensus moyen des analystes de 5,16 dollars.

La croissance organique des ventes devrait s'établir à au moins 3%, contre 3,7% en 2016.

Pepsico et les autres groupes alimentaires investissent massivement pour développer des produits correspondant aux nouvelles habitudes de consommateurs, qui réclament une nourriture plus saine.

Le géant américain a dit dégager désormais environ 45% de son chiffre d'affaires de produits à consommer "sans culpabilité", autrement dit les boissons avec moins de 70 calories pour 340 grammes (12 onces) et les snacks allégés en sel et en graisses saturées.

Le groupe a également dit récolter les fruits de son programme pluri-annuel de réduction des coûts, qui s'est traduit par des fermetures d'usines, une simplification de son organisation et des investissements dans l'automatisation de ses processus de fabrication.

En avant-Bourse à Wall Street, l'action progressait marginalement à 107,15 dollars.

(Sruthi Ramakrishnan à Bangalore; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - Aix-en-Provence

Rénovation du bâtiment administratif loué par la Fédération Agirc-Arrco

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS