Economie

Pendant la grève, ça négocie

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Pendant la grève, ça négocie
Le 27?novembre, Édouard Philippe s’est dit ouvert à la négociation sur la date d’entrée en vigueur de la réforme.
Et maintenant ? Comment le gouvernement réagira-t-il aux mobilisations du 5 décembre contre la réforme des retraites ? Tout dépendra de leur ampleur et de leur durée. Car pendant les grèves, les négociations continuent : le haut-commissaire aux retraites va poursuivre ses concertations avec les organisations syndicales et patronales jusqu’au 9 ou 10 décembre. Certains curseurs peuvent donc encore bouger. Le 27 novembre, le Premier ministre a déjà lâché du lest sur un point important : il s’est dit prêt à reculer la date d’entrée en vigueur du nouveau système universel, qui ne serait pas 2025, comme prévu, mais 2030 ou 2035. À négocier. Il a également donné des gages aux syndicats réformistes, s’engageant à entendre les attentes de la CFTC sur les droits familiaux, de la CFDT sur[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte