Pékin serre la vis sur les cryptomonnaies, le bitcoin plonge

(Reuters) - Le bitcoin poursuit mercredi sa correction pour repasser en dessous de 40.000 dollars, pénalisé par la décision de la Chine d'interdire aux institutions financières de proposer des services liés aux cryptomonnaies.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Pékin serre la vis sur les cryptomonnaies, le bitcoin plonge
Le bitcoin poursuit mercredi sa correction pour repasser en dessous de 40.000 dollars, pénalisé par la décision de la Chine d'interdire aux institutions financières de proposer des services liés aux cryptomonnaies. /Photo prise le 27 avril 2021/REUTERS/Murad Sezer

Le bitcoin, qui avait dépassé en mars pour la première fois 60.000 dollars, perd 8,46% à 39.249,76 dollars à 08h49.

Les autorités chinoises ont interdit mardi aux institutions financières, dont les banques et les entreprises de paiements, de proposer à leurs clients tout service lié aux cryptomonnaies.

Loué par ses partisans comme un actif de diversification offrant une protection contre l'inflation, le bitcoin est dénoncé par ses adversaires pour son extrême volatilité et son caractère spéculatif.

Le directeur général de Tesla, Elon Musk, a précipité la chute du bitcoin la semaine dernière en dénonçant la consommation d'énergie "folle" de sa production et en disant ne plus l'accepter comme moyen de paiement des voitures électriques de son groupe.

(Version française Patrick Vignal, édité par Blandine Hénault)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS