L'Usine Energie

Pékin renonce au charbon nord-coréen

Myrtille Delamarche , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Pékin renonce au charbon nord-coréen
Le ministère du Commerce chinois a annoncé qu’à partir du 19 février la Chine cessait d’importer du charbon nord-coréen jusqu’à la fin de 2017. Ce, conformément à la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU qui restreint le commerce avec la Corée du Nord pour freiner son programme nucléaire et de missiles balistiques. Pour Pyongyang, c’est une perte de 1 milliard de dollars (5% de son PIB). Cette annonce a surpris, la Chine ayant longtemps renâclé à appliquer cette résolution. D’autres motivations peuvent expliquer ce revirement. La Chine trouve là d’une part une occasion d’apaiser ses relations avec les États-Unis, partisans d’une réponse forte aux ambitions militaires de Pyongyang, d’autre part un intérêt écologique et économique. La volonté chinoise de[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte