Pékin prévoit un plan de relance et une révision de l'objectif de croissance

par Kevin Yao
Pékin prévoit un plan de relance et une révision de l'objectif de croissance
La Chine se prépare à dévoiler un plan de soutien de 1.000 milliards de yuans (131,4 milliards d'euros) pour soutenir son économie qui devrait chuter cette année pour la première fois en 40 ans en raison de la pandémie de coronavirus, obligeant Pékin à revoir sa prévision de croissance, selon quatre sources proches des instances dirigeantes. /Photo prise le 3 février 2020/REUTERS/Jason Lee

PEKIN (Reuters) - La Chine se prépare à dévoiler un plan de soutien de 1.000 milliards de yuans (131,4 milliards d'euros) pour soutenir son économie qui devrait chuter cette année pour la première fois en 40 ans en raison de la pandémie de coronavirus, obligeant Pékin à revoir sa prévision de croissance, selon quatre sources proches des instances dirigeantes.

Ce plan visera à stimuler les investissements dans les infrastructures grâce à des emprunts des gouvernements locaux à hauteur de 2.800 milliards de yuans (368 milliards d'euros), selon ces sources, qui ajoutent que le ratio du déficit budgétaire national pourrait atteindre des niveaux records cette année.

Pékin devrait probablement revoir à la baisse son objectif de croissance économique pour 2020 étant donné l'impact prolongé de la pandémie, selon les sources impliquées dans les discussions de politique interne qui ont souhaité rester anonymes.

D'après ces sources, le gouvernement chinois examine les propositions de conseillers visant à réduire l'objectif de croissance à 5% en 2020 contre une prévision de 6% établie en décembre.

La Commission nationale de développement et de réforme, le principal organe de planification de l'État, le ministère des finances et la banque centrale n'ont pas répondu immédiatement aux demandes de commentaires de Reuters.

Toute révision de l'objectif de croissance serait décidée par les hauts dirigeants avant la réunion annuelle du Parlement, qui était initialement prévue le 5 mars mais qui a été reportée en raison de l'épidémie, ont déclaré les sources.

Cette réunion parlementaire pourrait avoir lieu fin avril ou début mai, ont-elle ajouté.

Ces mesures interviennent à un moment où les analystes réduisent leurs prévisions de croissance pour la Chine à des niveaux jamais vus depuis la fin de la révolution culturelle en 1976, une forte contraction étant attendue au premier trimestre.

En 2019, la croissance du produit intérieur brut chinois a atteint son niveau le plus bas depuis près de 30 ans, à 6,1 %, et les perspectives économiques se sont considérablement assombries cette année, l'épidémie de coronavirus et le confinement strict ayant gravement perturbé l'activité des entreprises.

"Lorsque l'économie subit un grand choc, il est nécessaire d'intensifier le soutien de la politique budgétaire étant donné que la politique monétaire aura une efficacité limitée", a déclaré une des sources.

Une augmentation des dépenses publiques pourrait faire passer le déficit budgétaire de 2020 à 3,5% du PIB, contre 2,8% l'année dernière, selon les sources.

Le gouvernement a longtemps maintenu un plafond de 3% pour le ratio de déficit budgétaire annuel, qui a été atteint pour la dernière fois en 2017, et un niveau de 3,5 % serait le plus élevé jamais enregistré, selon les analystes.

Dans le même temps, la banque centrale pourrait réduire davantage le ratio de réserves obligatoires des banques et les taux d'intérêt afin d'encourager la distribution de crédits et de réduire les coûts de financement des entreprises, ont indiqué les sources.

La Chine a déjà mis en place une série de mesures fiscales et monétaires pour fournir des crédits et des allégements fiscaux aux entreprises, en particulier aux petites entreprises qui ont supporté le plus gros de l'épidémie.

(Blandine Hénault pour la version française, édité par Nicolas Delame)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS