Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Pékin examine toujours le projet de fusion Qualcomm-NXP

Publié le

PÉKIN (Reuters) - Pékin examine encore le projet d'acquisition de 44 milliards de dollars (37,5 milliards d'euros) de NXP Semiconductors par Qualcomm et discute avec le fondeur américain d'éventuelles concessions, a déclaré vendredi l'administration publique de la réglementation des marchés (SAMR).

Pékin examine toujours le projet de fusion Qualcomm-NXP
Pékin examine encore le projet d'acquisition de 44 milliards de dollars (37,5 milliards d'euros) de NXP Semiconductors par Qualcomm et discute avec le fondeur américain d'éventuelles concessions, a déclaré vendredi l'administration publique de la réglementation des marchés (SAMR). /Photo d'archives/REUTERS/Steve Marcus
© Steve Marcus

Sollicitée par Reuters, l'autorité chinoise a déclaré mener un examen juste et ouvert au regard du droit de la concurrence.

Cet examen intervient en un moment où les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis s'exacerbent.

Selon des sources proches du dossier, le feu vert de Pékin pourrait dépendre de l'évolution des négociations commerciales entre les deux pays et du dénouement de l'affaire ZTE, un équipementier télécoms chinois sanctionné par les Etats-Unis.

La fusion Qualcomm-NXP a déjà été autorisée par huit des neuf régulateurs internationaux concernés et seule la Chine manque à l'appel.

Le fabricant américain de puces, dont l'OPA sur le groupe néerlandais remonte à octobre 2016, en est à son deuxième dépôt de dossier devant les autorités chinoises.

"La SAMR procède actuellement à un examen au regard du droit de la concurrence sur le dossier de l'acquisition de NXP par Qualcomm et est en discussion avec Qualcomm sur la manière d'en supprimer les effets négatifs", a déclaré le régulateur chinois.

"La SAMR, conformément à la loi anti-monopole, procédera à cet examen de manière ouverte, juste et impartiale", a-t-il ajouté.

Reuters a rapporté dimanche dernier que Qualcomm devait rencontrer cette semaine à Pékin l'autorité de la concurrence chinoise afin de la convaincre d'autoriser l'achat de NXP.

Selon des sources proches du dossier, Qualcomm a soumis à la SAMR en début de semaine de nouvelles propositions.

(Lusha Zhang et Matthew Miller, Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus