Pékin envisage de fusionner Minmetals et China National Gold

par Kane Wu et Julie Zhu

Partager
Pékin envisage de fusionner Minmetals et China National Gold
Pékin envisage de créer un géant minier en fusionnant China Minmetals, déjà l'un des plus grands groupes miniers et courtier en métaux du pays, avec China National Gold. /Photo d'archives/REUTERS/Bobby Yip

HONG KONG (Reuters) - Pékin envisage de créer un géant minier en fusionnant China Minmetals, déjà l'un des plus grands groupes miniers et courtier en métaux du pays, avec China National Gold, les autorités chinoises cherchant à consolider des entreprises publiques souvent lourdement endettées et peu compétitives, ont dit des sources au fait du dossier.

Les deux entreprises sont en discussion depuis des mois mais un accord pourrait prendre encore quelque temps, ont précisé les sources.

Minmetals a dit ne pas être informé de discussions en vue d'une fusion tandis que China National Gold, l'un des plus importants groupes aurifères de la Chine qui est le premier producteur d'or mondial, s'est refusé à tout commentaire.

La Commission d'administration et de supervision des actifs publics (SASAC), qui pousse à une restructuration d'ensemble du secteur des entreprises d'Etat, n'a pas souhaité faire de commentaire.

China Minmetals contrôle huit entreprises cotées en Chine et à Hong Kong, dont Metallurgical Corporation of China, dont la capitalisation boursière atteint 15 milliards de dollars (13 milliards d'euros), et MMG doté d'une capitalisation est cinq fois moindre.

Les deux entités cotées contrôlées par China National Gold ont une capitlaisation boursière combinée de 5,8 milliards de dollars.

(Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS