Pékin critique l'ajout d'entités chinoises à la liste noire américaine

SHANGHAI (Reuters) - Le ministère chinois du Commerce a fait savoir dimanche qu'il "s'opposait résolument" à l'ajout d'entités chinoises à une liste noire économique américaine pour des raisons incluant des violations présumées des droits de l'homme et des liens avec les militaires.
Partager
Pékin critique l'ajout d'entités chinoises à la liste noire américaine
Le ministère chinois du Commerce a fait savoir dimanche qu'il "s'opposait résolument" à l'ajout d'entités chinoises à une liste noire économique américaine pour des raisons incluant des violations présumées des droits de l'homme et des liens avec les militaires. /Photo d'archives/REUTERS/Yuri Gripas

Dans un communiqué citant un porte-parole, le ministère a estimé que cette décision constituait une "grave violation des règles économiques et commerciales internationales" et une "suppression déraisonnable" des entreprises chinoises.

Pékin "prendra les mesures nécessaires pour protéger les droits et intérêts légitimes de la Chine", ajoute le document.

Washington a annoncé vendredi l'ajout de 14 entreprises et autres entités à sa liste noire, invoquant leur implication dans "des violations des droits de l'homme dans la mise en oeuvre de la campagne chinoise de répression, de détention massive et de surveillance de haute technologie contre les Ouïghours, les Kazakhs et autres membres de groupes minoritaires musulmans dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang".

La Chine dément les accusations de génocide et de travail forcé au Xinjiang et affirme que les camps permettent de fournir une formation professionnelle aux populations locales et de lutter contre l'extrémisme.

Les entités inscrites sur la liste noire américaine sont généralement contraintes de demander des licences au Département du commerce et font l'objet d'un examen minutieux lorsqu'elles requièrent l'autorisation de recevoir des produits de fournisseurs américains.

Washington a également ajouté cinq entités qui soutiennent directement les programmes de modernisation militaire de la Chine liés aux lasers et aux systèmes de gestion de combat. Il en a identifié quatre autres qui "exportent et tenter d'exporter des articles" vers des entités déjà sanctionnées par les États-Unis.

En 2019, le département du Commerce dirigé par le président de l'époque, Donald Trump, a ciblé 20 bureaux de sécurité publique chinois et huit entreprises, dont la société de vidéosurveillance Hikvision et les spécialistes de la technologie de reconnaissance faciale SenseTime Group Ltd et Megvii Technology Ltd, en lien avec la question du traitement des minorités musulmanes.

(Reportage Andrew Galbraith, avec Ryan Woo à Pékin, version française Benjamin Mallet)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

90 - BELFORT

Réfection des halls 19 rue Lumière

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS