Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Pékin apporte une aide de 21,8 milliards de dollars à l’offensive de Tsinghua Unigroup dans les puces

Ridha Loukil ,

Publié le

Dans son offensives dans les puces, le chinois Tsinghua Unigroup obtient un soutien financier de 21,8 milliards de dollars de la part de Pékin. De quoi l’aider à financer ses 70 milliards de dollars d’investissements dans trois méga usines de circuits intégrés électroniques d’ici 2020.

Pékin apporte une aide de 21,8 milliards de dollars à l’offensive de Tsinghua Unigroup dans les puces
Signature de l'accord entre Tsinghua Unigroup et la banque nationale de développement
© Tsinghua Unigroup

Fer de lance du plan de développement de la Chine dans les semiconducteurs, Tsinghua Unigroup obtient l’appui financier de Pékin. L’Etat chinois s’engage à lui apporter un soutien de 150 milliards de yuans, l’équivalent 21,8 milliards de dollars, à son plan d’investissement dans la production de circuits intégrés électroniques. Les fonds proviendront à hauteur de 100 milliards de yuans de la banque nationale de développement et à hauteur de 50 milliards de yuans du fonds national d’investissement dans l’industrie des circuits intégrés. Le protocole d’accord a été signé le 28 mars 2017 entre Zhao Weiguo, PDG de Tsinghua Unigroup, et Xu Ming, gouverneur de la banque nationale de développement, en présence de plusieurs officiels, dont Liu Lihua, vice-ministre de l’industrie des technologies de l’information.

Priorité stratégigique du 13 e plan quinquennal

Ce coup de pouce s’inscrit dans le cadre du 13ème plan quinquennal (2016-2020) faisant du développement dans les puces électroniques une priorité stratégique avec une obsession : réduire la dépendance de la Chine dans ce domaine en portant son autosuffisance dans les circuits intégrés électroniques à 40% en 2020, contre moins de 10% en 2015.

Selon les chiffres de la douane, publiés par l’association chinoise des semiconducteurs, les importations de circuits intégrés électroniques se montent à 227,7 milliards de dollars en 2016, dépassant pour la troisième année consécutive celles du pétrole. Les exportations atteignent 64,4 milliards de dollars. Ce qui représente un déficit commercial de 163,3 milliards de dollars. C’est ce problème que Pékin veut résorber tout en faisant de la maitrise des puces la clé de sa souveraineté numérique, du cœur des équipements électroniques jusqu’aux infrastructures de cloud computing.

Deux méga usines de 44 milliards de dollars en construction

Holding détenu à 51% par des capitaux privés et à 49% par des fonds publics, Tsinghua Unigroup a été désigné chef de file de ce plan natinal de développement. Le groupe détient déjà trois sociétés de semiconducteurs : RDA Microelectronics spécialisées dans les circuits radiofréquences, Spreadtrum Communications dans les circuits mobiles et Unigroup Guoxin (ex-Tongfang Guoxin Electronics) dans les circuits de cartes à puce. Zhao Weiguo les a rachetées entre 2013 et 2015 pour un total de 3,7 milliards de dollars.

Tsinghua Unigroup prévoit d’investir la bagatelle de 70 milliards de dollars d’ici 2020 dans trois méga usines de circuits intégrés. La construction de deux d’entre elles a déjà commencé à Wuhan et Nanjing pour un total de 50 milliards de dollars. Elles devraient entrer en production de mémoires flash 3D au second semestre 2018. Et la troisième est en projet à Chengdu. En prenant la tête du plan national de développement dans les puces, Zhao Weiguo ambitionne de faire de son groupe le numéro trois mondial des semiconducteurs en 2020. Une place occupée aujourd’hui par l’américain Qualcomm selon Gartner, derrière son compatriote Intel et le coréen Samsung Electronics.

 

Un seul Chinois dans le Top 25 aujourd'hui

Aujourd’hui, seul un Chinois est présent dans le Top 25 mondial des fournisseurs de semiconducteurs en 2016 : HiSilicon Technologies, le bras armé de Huawei dans les puces électroniques. Selon Gartner, il pointe à la 20 e place avec un chiffre d’affaires de 3,8 milliards de dollars, en progression de 25%.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle