Peguform France : Venture doit maintenant convaincre les créanciers

Partager

Le tribunal de commerce d'Evreux (Eure) a décidé ce mercredi 26 mars de prolonger jusqu'au 11 juin la période d'observation du plasturgiste Peguform France, le temps pour ses créanciers de s'exprimer sur le plan de continuation imaginé par l'actionnaire américain Venture.

Autrement dit, ce projet aurait la préférence de la juridiction au détriment de la seule offre alternative proposée par le suédois Plastal. Reste à s'entendre sur un moratoire : les dettes de Peguform France, qui emploie 1 350 salariés en France, sont estimées entre 50 et 60 millions d'euros.

" D'ores et déjà, notre actionnaire redevient actif, indique son président, Jean-François Loyau. Il va donc pouvoir jouer son rôle rapidement ". En cessation de paiement, la maison-mère allemande, Venture Beteiligungs, a transféré à la mi-mars les titres de Peguform France à la filiale tchèque (cf. brève actualité du 14 mars). Celle-ci doit mettre à disposition de l'administrateur judiciaire 10 millions d'euros pour faire face aux besoins de trésorerie immédiats. Il s'agit notamment de permettre le lancement d'un investissement de plusieurs millions d'euros dans l'unité de Vernon (Eure), qui doit produire l'an prochain les boucliers d'un nouveau modèle de PSA Peugeot Citroën.

Jacques LE BRIGAND

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS