Quotidien des Usines

Pechiney Electrométallurgie (France) : Possible redémarrage de l'usine de Marignac

Publié le

Production

Ce mardi, le Conseil des Prud'hommes de Saint-Gaudens (Haute-Garonne) a intimé l'ordre à la direction de Pechiney Electrométallurgie de redémarrer l'usine de production de magnésium de Marignac (Haute-Garonne). Cette décision doit prendre effet sous les huit jours sous peine d'une amende de 152 euros par jour et par salarié, associée à la plainte de 116 personnes. En effet, l'usine avait été mise en veille depuis juin, suite aux séquestrations successives du directeur. La direction se réserve, néanmoins, la « possibilité de faire appel ».
Par ailleurs, Martin Malvy, Président du Conseil Régional de Midi-Pyrénées, demande au groupe Pechiney « un moratoire de six mois », visant à suspendre la fermeture définitive de l'usine pour mener une étude. Financée par la Région et menée par un expert indépendant, elle porterait sur le maintien d'une activité de recyclage de déchets de magnésium préservant une trentaine d'emplois sur les 250. (voir notre quotidien du 16/10/01). La possibilité « éventuellement de rechercher un autre intervenant » est aussi envisagée.
Un CE, lundi prochain, examinera les conséquences de la fermeture du site sur les salariés et du projet de poursuite de l'activité de recyclage. Enfin, le 22 novembre, un CCE, à Paris, traitera de la question des licenciements économiques et des mesures d'accompagnement pour les 250 salariés.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte