PEAK : les achats au sommet

Lancé en avril dernier en Haute-Savoie dans le cadre du pôle de compétitivité Arve Industries, le projet PEAK vise la création d'un centre d'excellence achats.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

PEAK : les achats au sommet
Etablir une nouvelle dynamique dans la relation client fournisseurs, telle est l'ambition du projet PEAK (Purchasing european alliance for knowledge), lancé fin avril en Haute-Savoie. A l'initiative de Thésame et de l'Agence économique de la Haute-Savoie, dans le cadre du pôle de compétitivité Arve Industries, ce projet de centre d'excellence achats réunira des entreprises amont (donneurs d'ordres) et aval (fournisseurs) de la supply chain. « 67 personnes parmi les 113 présentes lors de la journée de présentation, se sont manifestées formellement pour participer au projet, et toutes ont exprimé leur intérêt » se réjouit Jean Breton, le directeur associé de Thésame.

Autre point fort, PEAK pourra compter sur la collaboration des laboratoires de recherches ainsi que des écoles publiques et privées de la région et de la Suisse, spécialisés dans les achats et la supply chain. « L'idée, c'est d'avoir un noyau dur d'acteurs en réseau » explique Jean Breton.

L'objectif n'est pas de constituer une plateforme d'achats en commun, mais bien d'identifier les attentes des acheteurs, de contribuer à la formation d'acteurs clés chez les donneurs d'ordres et d'accroître les connaissances, dans la mesure où pour certaines entreprises, 70% de la valeur du produit final est acheté. « Il ne s'agit pas de se contenter d'un diagnostique, prévient Jean Breton de Thésame, mais d'aboutir à des outils opérationnels. »

Car en parallèle des ateliers et enquêtes qui assurent une veille thématique, l'apport de nouvelles connaissances et surtout de nouveaux outils, se fera suivant un mode de projets de recherche collaborative, financés par les entreprises elles-mêmes. Le nombre de projets n'est pas encore connu. Il dépendra des moyens de financement disponibles.

Pour l'heure, PEAK n'en est qu'à sa phase de conception détaillée, afin de définir un cadre juridique et financier. Les projets de recherche, quant à eux, ne démarreront pas avant l'horizon 2010. Le directeur associé de Thésame, lui, voit déjà au-delà du département : « on a déjà pris des contacts pour travailler sur ce domaine à l'échelle nationale ».

Carole Lembezat

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS