Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Péages autoroutiers : vers une tarification favorable aux véhicules propres ?

, , , ,

Publié le

D'après le JDD, le gouvernement souhaiterait que les tarifs des autoroutes varient selon le niveau de pollution des véhicules. Une mesure qui prendrait effet en 2016. Les voitures électriques, hybrides ou pratiquant le covoiturage paieraient ainsi moins cher aux péages, contrairement aux véhicules diesel qui seraient pénalisés.

Péages autoroutiers : vers une tarification favorable aux véhicules propres ? © Laurent Grandguillot - REA

En pleines négociations avec les sociétés d'autoroutes, le gouvernement souhaiterait que les voitures propres bénéficient d'un tarif avantageux aux péages. Dans un article publié ce dimanche 28 décembre, le JDD évoque en effet "une nouvelle piste consistant à moduler le prix des péages en fonction du niveau de pollution des véhicules".

Système de vignettes

Cette solution, qui serait mise en place en 2016, permettrait de concilier la volonté des sociétés d'autoroutes d'augmenter les tarifs des péages et celle du gouvernement d'encourager l'achat de véhicules émettant moins de CO2 par passager. Les voitures électriques, hybrides ainsi que "les transports alternatifs de type covoiturage" profiteraient d'un prix allegé, alors que les véhicules diesel seraient pénalisés.

Des vignettes pourrait permettre une identification rapide du niveau de pollution des véhicules aux péages, précise le JDD. La tarification adaptée des autoroutes pourrait ainsi s'associer à une autre mesure environnementale recourant à ce système de vignettes : l'interdiction de la circulation des véhicules les plus polluants dans les centre-villes de grandes agglomérations en cas de pic de polluition.

Une hausse de 0,57% des tarifs aux péages réclamée pour 2015

En attendant, les sociétés d'autoroutes souhaitent obtenir une hausse des tarifs de 0,57% au 1er février 2015. De son côté, le gouvernement ne ferait pas d'un gel des tarifs une priorité mais préférerait imposer un plafond de rentabilité de 7% ou 8% au-delà duquel l'État encaisserait une partie des bénéfices des autoroutiers, indiquait ce samedi 27 octobre Le Figaro.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

29/12/2014 - 19h20 -

Comme toujours une idée brillante inapplicable !
Comment je fais avec mon badge Liber T ?
On remplace par la lecture des Plaques ? Pas facile à l'arrêt alors adieu le passage à 30km/H.
Le seul tunnel que je connaisse à TORONTO a du mal à faire mieux que 80%.
Pas reconnu, on m'envoie un drone ?
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle