PCAS s’engage dans le projet GreeNanoFilms

La société française spécialisée dans la chimie fine a annoncé sa participation au projet européen GreeNanoFilms. Ce programme de R&D, lancé en février par le Centre de recherches sur les macromolécules végétales (Cermav), vise à concevoir des films nanostructurés à ultra-haute résolution (inférieurs à 10 nm) à partir de l’auto-assemblage « dirigé » de glycopolymères sur des supports flexibles. Ces briques élémentaires (oligo- ou polysaccharides) sont obtenues à partir de composés issus de la biomasse. Les films élaborés serviront à des applications en opto- et bioélectronique : films minces organiques à haut rendement photovoltaïque, films minces utilisés comme masques pour la nanolithographie de dernière génération ou encore des biocapteurs à haute sensibilité. Concrètement, PCAS est chargé de fournir des monomères et polymères semi-conducteurs présents dans les couches actives des films.

Un projet de R&D public-privé

Le programme GreeNanoFilms est soutenu par un consortium réunissant neuf partenaires de recherche issus aussi bien du secteur public que du privé. Outre le Cermav, le consortium regroupe du côté public l’université suédoise de Lund, celle de Brême (Allemagne), le Centre technique de l’industrie des papiers cartons et cellulose (CTP, France) et l’organisation néerlandaise pour la recherche scientifique appliquée (TNO). GreeNanoFilms réunit également quatre partenaires issu di monde industriel : le Suédois Obducat Technologies, le Finlandais VTT et les Français DisaSolar et PCAS. Cet engagement dans un projet collaboratif de R&D n’est pas une première pour le groupe PCAS. En effet, il avait pris part, via sa filiale Protéus, à un projet de valorisation des pneumatiques usagés dénommé TREC en compagnie de Michelin, du CEA et de SDTech début 2014.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS