Pays de la loire : Toyota et Manitou font usine commune

 

Manitou BF et Toyota Motor Corporation créent Toyota Industrial Equipment, société chargée de l'assemblage de chariots industriels électriques et thermiques, en Loire-Atlantique.

 

Partager

Toyota Industrial Equipment (TIE), la nouvelle filiale commune de Toyota Motor Corporation et Manitou BF, sera chargée dès avril1996 de l'assemblage des chariots industriels électriques, puis, dès septembre1996, des chariots à moteurs thermiques (diesel ou gaz). La construction d'un bâtiment de 11000 mètres carrés débutera en juillet près d'Ancenis, siège de ManitouBF, leader mondial du chariot élévateur tout terrain. Un investissement de 60millions de francs, dont 28 consacrés aux équipements. L'objectif de cette nouvelle unité, qui devrait employer 130 à 150personnes à terme, est une production annuelle de plus de 5000engins. Toutefois, la capacité pourra monter à 8000pièces annuelles sans passer au travail en deux équipes. "Avec TIE, Toyota veut conforter ses positions en Europe", explique Joèl Goulet, directeur général de Manitou BF. Le niveau élevé du yen par rapport aux monnaies européennes a été déterminant dans le choix de Toyota. De plus, pour réduire encore les coûts, l'intégration de composants européens sur les produits fabriqués en France devrait atteindre 85%, contre 50% pour la gamme thermique déjà fabriquée à Ancenis par Manitou BF. Pour cette dernière entreprise, c'est une bonne opération. Le transfert de l'assemblage des chariots thermiques Toyota sur la nouvelle unité sera compensé par la mécanosoudure des châssis et des mâts, et la peinture des sous-ensembles pour TIE. De plus, ManitouBF, chargé en France de la distribution des chariots Toyota, ajoutera à son catalogue des chariots industriels plus concurrentiels. De quoi renforcer l'activité du groupe Manitou, qui, à périmètre identique, a augmenté de 22,3% son chiffre d'affaires en 1994 (1,77milliard de francs). Le résultat net, lui, est passé de 41,8millions en 1993 à 106,6millions l'an dernier.




Objectif 500 millions sur le marché européen

Société anonyme, TIE a été dotée d'un capital de 60millions de francs, détenu par Toyota Automatic Loom Works Ltd (52,8%), Manitou (34%) et Toyota Motor Corporation (13,2%). Le siège social et la nouvelle usine seront implantés à Mésanger, tout près d'Ancenis. Marcel Braud, P-DG de Manitou, a également été nommé président de TIE. A terme, TIE vise un chiffre d'affaires de 450 à 500millions de francs en Europe.

USINE NOUVELLE N°2505

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS