Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Pays de la Loire : STX Saint-Nazaire sauvé par un oasis

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Dix milliards d'euros, 10 millions d'heures de travail, plus de trois ans d'activité. Le contrat signé le 27 décembre 2012 entre STX France et le spécialiste des croisières américain Royal Caribbean Cruises est une divine surprise pour le chantier de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), en panne de commandes. Il va construire le troisième paquebot de la série Oasis, les plus grands du monde. STX Finlande, qui avait construit les deux premiers, devait obtenir le contrat. Mais une sécurisation insuffisante du financement n'en a pas permis la conclusion. STX France, dont l'État est actionnaire à hauteur de 33%, a monté une offre en l'espace d'un mois. En Finlande, STX s'interroge sur la régularité des aides et a annoncé des mesures d'économies pour réduire de 30% ses coûts fixes.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle